France: Jean Castex précise le calendrier du déconfinement et riposte aux critiques

Le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse à Paris, le 22 avril 2021.
Le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse à Paris, le 22 avril 2021. AFP - LUDOVIC MARIN

Plus que quelques semaines et le calendrier se précise. Le Premier ministre Jean Castex a donné une longue interview ce mardi dans Le Parisien/Aujourd’hui en France pour présenter les dates et les modalités du déconfinement français. Le chef du gouvernement en a profité aussi pour riposter aux critiques.

Publicité

Le déconfinement sera progressif comme annoncé et jalonné par trois grandes étapes : les 19 mai, 9 juin et 30 juin. À chacune des dates, le confinement français sera un peu plus allégé sous réserve bien sûr que la situation sanitaire le permette. Le seuil d'incidence pourtant élevé de 400 est maintenu étant donné la dynamique épidémique actuelle.

Rien ne se s'oppose cependant à la tenue de la première étape. Le 19 mai donc, les terrasses des bars et restaurants pourront de nouveau accueillir du public. Ce sera également le cas pour tous les magasins, les musées, les cinémas et salles de spectacle. Les étudiants pourront aussi regagner les établissements d'enseignement supérieur. Pour toutes ces catégories des limitations en terme d'accueil restent cependant en vigueur, ce sera la règle de la demi jauge qui s'appliquera en général. 

Le 9 juin, ce sera un assouplissement généralisé de ces conditions : l'intérieur des restaurants et des bars sera de nouveau accessible.

Enfin, le 30 juin, on assouplit encore plus et ce sera la reprise pour les plus gros événements comme les concerts, ou les festivals en plein air. Un pass sanitaire sera cependant exigé au-delà de 1 000 personnes. 

Seules les discothèques n'ont toujours pas de date de réouverture. Et pour le reste les règles de distanciation physique continueront à s'appliquer.

Castex optimiste et droit dans ses bottes

Dans son interview à nos confrères du Parisien, Jean Castex a riposté aux critiques sur le référendum sur le climat souhaité par Emmanuel Macron : il indique que si le blocage persiste au Sénat, le gouvernement reviendra vers la Convention citoyenne pour le climat (CCC) et la majorité parlementaire pour « décider de la suite ».

Optimiste face au covid : « Nous sommes enfin en train de sortir durablement de cette crise sanitaire », claironne le Premier ministre, pour une fois porteur de bonnes nouvelles.

Le chef du gouvernement droit dans ses bottes sur le terrain politique : la nouvelle « tribune de militaires » dans Valeurs Actuelles ? Une « tribune d'extrême droite », attaque Jean Castex  qui doute de l'identité réelle des signataires restés anonymes.

L'accord électoral mort-né avec Renaud Muselier en région Provence-Alpes-Côte d'Azur ? « Aucunement » un camouflet personnel, assure Jean Castex qui l'avait pourtant annoncé en grande pompe dans la presse. 

Le Premier ministre en profite pour règler ses comptes avec son ancienne famille politique, Les Républicains, coupables à ses yeux « d'une violence exceptionnelle », confondant « le RN et la République en marche ».

À un an de la présidentielle, Jean Castex a mis les deux pieds dans la campagne et enchaîne les rendez-vous médiatiques. Il sera sur France 2 ce mardi soir. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail