Guyane: «la situation sanitaire se détériore nettement» dans une population peu vaccinée

Devant un centre de vaccination Covid-19 à Cayenne, le 2 mai 2021, des panneaux encouragent une population très réticente à se faire vacciner.
Devant un centre de vaccination Covid-19 à Cayenne, le 2 mai 2021, des panneaux encouragent une population très réticente à se faire vacciner. AFP - JODY AMIET

Le gouvernement français a signalé ce mercredi une « détérioration » de la situation sanitaire en Guyane. Le territoire français situé à quelques encablures du Brésil est fortement touché par le variant brésilien et la population reste peu vaccinée. Selon une source proche des autorités sanitaires un cluster a été détecté à l'hôpital de Cayenne.

Publicité

« La situation sanitaire se détériore nettement en Guyane, fortement touchée par le variant brésilien, le taux d'incidence a doublé en un mois, le nombre de personnes hospitalisées dans les services de réanimation ne cesse d'augmenter », a déclaré ce mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal lors du compte-rendu du Conseil des ministres.

« Nous avons parlé de stratégie territoriale et nous le mettons donc en oeuvre: (...) le préfet de Guyane a pour mission de consulter les élus locaux dans les prochaines heures pour discuter de mesures supplémentaires qui pourraient être prises », a-t-il ajouté.

Les secteurs les plus touchés sont « l'île de Cayenne », un bassin de 12 000 habitants et le secteur dit des Savanes comprenant la ville spatiale de Kourou. Des secteurs déjà soumis à un couvre-feu.

Les trois variants préoccupants ont été détectés en Guyane, principalement le brésilien V3 détecté pour 80% des prélèvements positifs depuis plusieurs semaines et le britannique (10 à 20%). Les cas de variant dit sud-africain restent isolés.

Dans un contexte local où la troisième vague entraîne une nouvelle hausse des contaminations, la défiance vis à vis de la vaccination persiste.

À lire aussi : Covid-19 en Guyane: les contaminations s’emballent, le variant brésilien devenu majoritaire

Un cluster dans un hôpital de Cayenne

Un cluster de « 11 personnels du bloc opératoire de l'hôpital de Cayenne positifs au Covid-19 » a été détecté, a indiqué mardi à l'AFP une source proche des autorités sanitaires. Aucun d'entre eux n'était vacciné et une soignante du bloc opératoire a contracté une forme grave du Covid-19.

Au 5 mai, moins de 20% des professionnels de santé et assimilés du territoire en comptant les personnels administratifs des établissements ont été vaccinés en Guyane et seulement 3,46% de la population guyanaise avaient reçu leurs deux doses de vaccins.

La défiance vis à vis de la vaccination persiste dans un contexte local où la troisième vague entraîne une nouvelle hausse des contaminations. La vaccination a pourtant été élargie aux 50 ans et plus depuis mi-février et a été rendue accessible aux majeurs fin avril.

À lire aussi : Covid-19 en France: des «mesures de freinage» renforcées dans les Outre-Mer

  (Avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail