La chasse aux touristes est lancée en France et en Europe

Un bus de touristes devant l'Arc de Triomphe à Paris (photo d'illustration).
Un bus de touristes devant l'Arc de Triomphe à Paris (photo d'illustration). © REUTERS/Charles Platiau/File Photo

Une campagne de communication d'un montant global de dix millions d'euros sera lancée dans le courant du mois de mai et tout au long de la saison estivale sur le territoire national et sur les dix marchés considérés comme porteurs pour la France. À condition que les déplacements reprennent.

Publicité

#ExploreFrance : c'est la signature de cette nouvelle campagne qui a pour objectif de faire revenir en France des touristes belges, allemands, hollandais, espagnols, italiens, danois, suédois ou encore autrichiens... Sans oublier les Britanniques.

Une campagne similaire sous le hastag #JeRedécouvrelaFrance devrait inciter les Français à voyager dans l'Hexagone cet été.

Aider le secteur du tourisme

Longtemps considérée comme le mauvais élève de l’Europe à cause du nombre de contaminations, la France compte aider le secteur en berne. En 2020, la pandémie a divisé par deux les recettes générées par les touristes étrangers. Soit une perte de 28,3 milliards d'euros.

Grèce, Espagne, Italie aussi sur les rangs

Mais elle n'est pas la seule. D'autres pays comme la Grèce, l'Espagne ou encore l'Italie entendent bien attirer les voyageurs cet été et ont déjà pris les devants. Ces poids-lourd du tourisme n'attendent même pas la mise en place du passeport sanitaire européen prévu théoriquement pour fin juin.

► Lire aussi : Tourisme: 2020, une année de désolation

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail