Régionales en Paca: Cluzel ne présentera pas de liste LaREM

Quand Sophie Cluzel lance sa campagne en Paca, elle est loin d’imaginer ce qui l’attend.
Quand Sophie Cluzel lance sa campagne en Paca, elle est loin d’imaginer ce qui l’attend. AFP

Il n’y aura finalement pas de liste LaREM aux régionales en Paca. Sophie Cluzel, la candidate du parti d’Emmanuel Macron, abandonne après la crise politique déclenchée par l’annonce d’un accord avec le Républicain Renaud Muselier. Opération ratée qui enterre les ambitions locales de la secrétaire d’Etat aux personnes handicapées.

Publicité

C’est l’histoire d’un fiasco, et celle d’une humiliation. Quand Sophie Cluzel lance sa campagne en Paca, elle est loin d’imaginer ce qui l’attend. Un compromis avec les élus de droite Macron-compatibles, oui. Mais pas la tempête qui va suivre.

Jean Castex lui grille d’abord la politesse pour annoncer le retrait de la liste La République en marche. Pour Les Républicains, Sophie Cluzel devient le symbole de la trahison de Renaud Muselier, pas question de l’avoir sur la liste du président sortant de la région.

► À lire aussi : Régionales en Paca: Muselier tente de concilier sa famille politique et ses nouveaux alliés

Renaud Muselier se réconcilie avec son parti au prix d’une concession : pas de ministre ni de parlementaire dans son équipe. Exit Sophie Cluzel qui choisit dans un premier temps de maintenir sa candidature. Avant de jeter l’éponge ce jeudi.

Dans un communiqué, elle se dit satisfaite de l’accord passé avec Renaud Muselier, mais en profite quand même pour égratigner « les attitudes politiciennes de certains ». Les marcheurs locaux, eux, sont dépités. « Sophie Cluzel a fait n’importe quoi », tacle une élue varoise qui voit déjà la région basculer au Rassemblement national.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail