France: Les Républicains, un parti au bord de l'implosion

Christian Jacob (notre photo d'illustration), un patron de parti «dans une situation impossible»?
Christian Jacob (notre photo d'illustration), un patron de parti «dans une situation impossible»? AFP

Une nouvelle journée sous tension s'ouvre ce mardi pour Les Républicains (LR). Au lendemain du dépôt officiel des listes pour les régionales, la droite réunit ce 18 mai son comité stratégique avec une question qui divise : faut-il ou non soutenir la liste « marcho-compatible » de Renaud Muselier en Paca ? La matinée s'annonce mouvementée dans les locaux d'un parti au bord de l'implosion.

Publicité

L'ambiance s'annonce électrique au sein du parti Les Républicains ; d'un côté de la grande table, les plus en colère contre Renaud Muselier dont Éric Ciotti et Bruno Retailleau écoeurés par la place faite aux « marcheurs » de LREM sur la liste en Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Paca), de l'autre, les réalistes, qui considèrent que le président sortant doit rassembler pour garder la région. Ils sont peu nombreux. Au milieu, se trouve Christian Jacob, un patron de parti « dans une situation impossible » concède un élu.

Une décision difficile à assumer

Car, quelle que soit sa décision, elle sera difficile à assumer. Soutenir une liste contenant des « marcheurs » ? ce serait envoyer un signal désastreux aux militants et électeurs de droite. Ne pas la soutenir ? C'est « un boulevard pour que les marcheurs nous accusent de faire élire le Rassemblement national » craint un député.

« Voter Muselier c'est non » 

À un mois du premier tour des régionales, la fracture est ouverte. Face à un Muselier jugé Macron-compatible, plusieurs cadres, dont le numéro deux du parti, Guillaume Peltier, et l'eurodéputée Nadine Morano ont d'ores et déjà prévenu : « voter Muselier c'est non ». Le parti peut-il exploser ? « Pas encore, croit savoir une petite main, mais si on ne trouve pas de candidat solide pour 2022 d'ici l'automne ce sera une autre histoire ».

À lire aussi : France: Xavier Bertrand passe à l'offensive sur le thème de la sécurité

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail