Reportage

Esclavage: le mémorial du Jardin des Tuileries se fait attendre lors des cérémonies du 23 mai

Entre la fin du XVIIème siècle et le début du XVIIIème, près de 150 000 esclaves furent déportés du port de Bordeaux (Image d'illustration).
Entre la fin du XVIIème siècle et le début du XVIIIème, près de 150 000 esclaves furent déportés du port de Bordeaux (Image d'illustration). RFI/Pierre René-Worms

La commémoration en mémoire des victimes de l'esclavage s'est tenue durant la journée de ce 23 mai, dans plusieurs banlieues parisiennes et notamment à Saint-Denis dans le nord de Paris. Alors que l'on célèbre les 20 ans de la loi Taubira reconnaissant l'esclavage comme étant un crime contre l'humanité, après les célébrations du 10 mai, cette journée honore les victimes de l'esclavage.

Publicité

La cérémonie a débuté avec les officiels, puis elle a laissé place à l'émotion. Après une minute de silence, des centaines d'anonymes ont glissé des fleurs dans une sculpture où sont inscrits les noms et les matricules des esclaves : « Chaque année, je viens. On est tous descendants d'esclaves. Tous ces noms, c'est des ancêtres de quelqu'un. C'est un instant qui me touche beaucoup. »

Mais la question qui est sur toutes les lèvres est celle de la construction d'un mémorial qui devrait être installé aux Jardins des Tuileries. Serge Romana, président de la Fondation Esclavage et réconciliation : « Mettre des noms - 200 000 noms -, au Jardin des Tuileries, ce n'est quelque chose qui se fait facilement. Nous avons été capables de faire que le président Macron s'engage là-dessus. Le président a pris sa décision, mais le ministère de la Culture n'a jamais dit qu'il était d'accord avec ça. »

En attendant la construction de ce mémorial pour honorer les esclaves, les cérémonies d'hommages se poursuivent, notamment dans les départements d'Outre-Mer.

►À écouter aussi : La marche du monde - Esclavage, notre histoire: les 20 ans de la loi Taubira

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail