France: les cas de variant delta du Covid-19 inquiètent dans les Landes

La circulation du Covid-19, globalement réduite, est repartie à la hausse dans une partie de la France, en particulier en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine. Ici, dans un centre de test de Bordeaux, le 23 mai 2021.
La circulation du Covid-19, globalement réduite, est repartie à la hausse dans une partie de la France, en particulier en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine. Ici, dans un centre de test de Bordeaux, le 23 mai 2021. AFP - PHILIPPE LOPEZ

Les indicateurs épidémiques nationaux continuent d’être au vert. Cependant, le variant delta (ex-« indien »), qui serait plus transmissible, est une source de préoccupation. Des cas importés d’Inde, du Royaume-Uni et de la Suisse ont été repérés, mais ce sont les quelques « clusters » sans lien avec l’étranger qui intriguent particulièrement, en Nouvelle-Aquitaine notamment.

Publicité

En France, la prochaine étape de l’allègement des mesures restrictives est prévue mercredi 9 juin. Avec 7 500 nouveaux cas quotidiens en moyenne ces derniers jours, la circulation du virus est globalement réduite. Mais elle semble repartir à la hausse dans le sud de la France. 

Une cinquantaine de cas

Dans le département des Landes, dans le sud-ouest de la France, une cinquantaine de cas de variant delta, confirmés ou suspectés, ont été repérés. L'Agence régionale de santé a recensé 31 cas avérés, auxquels elle ajoute une « vingtaine d'autres » sur la base d'une estimation car « les cas positifs au Covid-19 n'ont pas tous donné lieu à utilisation de la méthode de séquençage permettant d'identifier le variant » Delta.

► À lire aussi : Covid : comment détecter le variant indien en France ?

Ils sont regroupés au sein d’une quinzaine de foyers de contamination, notamment familiaux, selon l'Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine. Le premier cas détecté, la semaine dernière, n’avait pas de lien avec l’étranger, ce qui laisse supposer une certaine diffusion du variant dans la zone.

Dans le département des Landes, le taux d’incidence a augmenté de 35% en moins de trois semaines. Difficile de dire à ce stade si le variant Delta, soupçonné d’être plus transmissible, est responsable de cette évolution. 

Tests de criblage

Cinq autres épisodes d’au moins un cas de variant delta et n’ayant pas de lien avec un pays étranger ont été identifiés ailleurs dans l’hexagone, notamment en Ile-de-France. 

Il circule donc, au moins localement. Rien ne permet d’exclure qu’il ne soit pas davantage présent sur le territoire car il peut facilement passer sous le radar si sa diffusion est faible. Dans quelques jours, les tests PCR dits de criblage, destinés à dépister les variants, pourront identifier les mutations du variant Delta. Ces tests sont réalisés sur la moitié des prélèvements positifs au coronavirus. On aura alors une idée plus précise de sa circulation.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail