Manger en regardant la télé, un frein au développement verbal des enfants

Enfants devant la télé, 1962.
Enfants devant la télé, 1962. Getty Images - Hulton Archive

Une étude française publiée mardi 8 juin alerte sur l'usage fait par les parents de la télévision aux heures des repas. Une telle exposition aurait des conséquences négatives sur le niveau de langage des enfants.

Publicité

1 500 jeunes enfants ont été suivis pour l'élaboration d'une étude parue dans la revue Scientific Reports. Les parents ont été interrogés sur la place de la télévision dans le foyer et notamment pendant les repas. Le temps total passé par les enfants devant la télévision, l'ordinateur ou les jeux vidéo a également été analysé.

Parallèlement, le développement du langage a été évalué : pour les enfants âgés de 2 ans, les parents ont indiqué quels mots leur enfant savait dire spontanément, parmi une liste de 100. Puis, à 3 ans et 5 ans et demi, un psychologue a mesuré leur « quotient intellectuel verbal », la partie des tests de QI qui porte sur les aptitudes liées aux échanges verbaux. Aucune corrélation entre le temps total d'exposition à la télévision et le niveau de langage des enfants n'a pu être établi.

À écouter aussi : Enfants et écrans: les recommandations du Haut conseil de la santé publique

En revanche, « l'exposition à la télévision pendant les repas familiaux est systématiquement associée à des scores de langage plus faibles », à tous les âges étudiés, conclut l'article. Il s'agit d'une corrélation statistique et un non un lien de cause à effet, précise l'étude. Les enfants de deux ans qui mangent avec la télé « toujours » allumée ont en moyenne un score inférieur de 3,2 points à ceux chez qui le petit écran n'est « jamais » allumé pendant les repas, « indépendamment du temps d'écran quotidien » total.

(avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail