Présidentielle en France: l'hypothèse Baroin refait surface

François Baroin s’implique beaucoup ces dernières semaines. Simple tournée régionale ou sortie du bois à 10 mois de la présidentielle?
François Baroin s’implique beaucoup ces dernières semaines. Simple tournée régionale ou sortie du bois à 10 mois de la présidentielle? Thomas SAMSON / AFP

J-5 avant le premier tour des élections régionales. Meetings, tractages, dans tous les camps on jette ses dernières forces dans la bataille. À droite, le patron des LR multiplie les déplacements. Christian Jacob sera ce mardi 15 juin à Toulouse pour soutenir la tête de liste LR, Aurélien Pradié. À ses côtés aussi, François Baroin. L’ancien ministre s’implique beaucoup ces dernières semaines. Simple tournée régionale ou sortie du bois à 10 mois de la présidentielle ? L’hypothèse Baroin refait surface.

Publicité

Toulouse. Le limousin pour soutenir la fille de Jacques Chirac, ou encore Bordeaux, François Baroin est partout. Crédité de 10% de voix en 2022 par les sondages sans jamais avoir dit qu'il y pensait en se rasant, l'ancien ministre n’en finit plus d’envoyer des cartes postales.

Certains ont même vu dans la décision du patron du parti Christian Jacob de repousser encore l'éventualité d’une primaire à l’automne la marque d’un possible infléchissement de sa part. Et si le fils spirituel de Jacques Chirac voulait finalement y aller et sauver une droite en déroute ?

« S’il y va il mettra toute la droite d'accord », commente un cadre « mais en a-t-il envie ? » Éternelle question. Son ami Christian Jacob le dit depuis des mois : « Tant que François n’a pas fermé la porte, c’est possible ».

Problème : s’il ne dit pas un mot sur 2022 en public, d’après un membre de la direction, en interne François Baroin « en parle beaucoup, et a expliqué qu'il ne voulait pas y aller ».

Alors ira, ira pas? « Il commence à y avoir une grogne, il faut qu'il parle clairement », peste un élu.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail