France: après 16 ans de fermeture, la Samaritaine rouvre ses portes au cœur de Paris

Le président français Emmanuel Macron (au c.) le 21 juin, lors d'une cérémonie à quelques jours de la réouverture la Samaritaine.
Le président français Emmanuel Macron (au c.) le 21 juin, lors d'une cérémonie à quelques jours de la réouverture la Samaritaine. AFP - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

La Samaritaine a rouvert ses portes ce mercredi 23 juin à Paris après 16 ans de fermeture pour cause de travaux. Ce monument de l'identité parisienne, racheté par le groupe français LVMH, s'est transformé en temple du luxe. 600 marques mêlant mode, art de vivre et gastronomie sont rassemblées dans un espace de 20 000 mètres carrés. Avec ce lieu, LVMH souhaite attirer une riche clientèle étrangère. 

Publicité

Les Parisiens sont globalement satisfaits de retrouver, la Samaritaine, ce magasin emblématique. Le grand magasin historique a rouvert mercredi 23 juin en plein coeur de Paris, transformé en temple du luxe pour attirer notamment les touristes. Né en 1870 avec la IIIe République, la Samaritaine s'est progressivement inscrite dans l'identité de la capitale, jusqu'à son déclin commercial au tournant des années 1980 et sa fermeture en 2005.

Les slogans des années 60-70 fleuraient bon l'insouciance des Trente glorieuses, quand la Samaritaine était incontournable et populaire. C'est désormais autre chose : 20 000 m2 dédiés au luxe, proposant 600 marques mêlant mode, art de vivre et gastronomie et deux « concept-stores ». Cette transformation s’est faite sous la houlette du groupe LVMH dirigé par le milliardaire Bernard Arnault.

Ca fait 23 ans qu'on est dans le quartier et pour moi, la Samaritaine était mon magasin fétiche...

Réouverture de la Samaritaine: les Parisiens réagissent

Hôtel de luxe et restaurant gastronomique

Actionnaire majoritaire du grand magasin déficitaire et vétuste depuis 2001, LVMH a eu de grandes difficultés à faire passer son projet comprenant un hôtel de luxe de sa marque Cheval Blanc de 72 chambres et suites avec vue plongeante sur la Seine, qui ouvrira le 7 septembre. Quatre restaurants, dont un gastronomique dirigé par le chef étoilé Arnaud Donckele, ont aussi été créés, mais également une crèche de quartier et 97 logements sociaux.

De 2012 à 2015, les travaux avaient été suspendus par des recours d'associations de sauvegarde du patrimoine, qui contestaient notamment la réalisation d'une façade contemporaine en verre, côté rue de Rivoli. À terme, le site emploiera environ 3 000 personnes, dont très peu des quelque 700 salariés de l'historique Samaritaine, dont le nom est tiré de celui d'une ancienne pompe à eau construite sur le Pont neuf au XVIIe siècle. 

Avec AFP )

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail