Marine Le Pen face à son parti: un début de fronde?

Le congrès du RN devait être la rampe de lancement de Marine Le Pen pour la présidentielle mais certains espèrent qu'il sera l'occasion d'ouvrir certains débats.
Le congrès du RN devait être la rampe de lancement de Marine Le Pen pour la présidentielle mais certains espèrent qu'il sera l'occasion d'ouvrir certains débats. DENIS CHARLET AFP

Une semaine après son échec retentissant aux régionales, le RN réunit son congrès à Perpignan ce week-end :1 000 personnes (cadres, élus, militants) sont attendues. Ce congrès devait être la rampe de lancement de Marine Le Pen pour la présidentielle, mais certains espèrent qu'il sera l'occasion d'ouvrir certains débats, notamment lors des tables rondes prévues ce samedi 3 juillet.

Publicité

Avec notre envoyée spéciale à Perpignan, Anne Soetemondt

« Un rendez-vous manqué, mais on peut s'en remettre. » Conseiller de Marine Le Pen, l'eurodéputé Philippe Olivier ne minimise pas la défaite, mais l'attribue à l'abstention. « Pas de problème de ligne, on ne change rien, au contraire on poursuit la politique d'ouverture », un message adressé à ceux qui ont donné de la voix cette semaine.

Du co-fondateur du FN Jean-Marie Le Pen qui appelle le parti à faire davantage vivre ses thèmes fétiches –immigration, sécurité- à l'eurodéputé Nicolas Bay qui appelle « à une remise en question » et de « vrais débats en interne », en passant par plusieurs élus locaux écœurés par certaines investitures, nombreux sont ceux qui aimeraient que le congrès serve à poser les questions qui fâchent.

Nouveau maire de Moissac, Romain Lopez prendra la parole. Son crédo : délaisser les plateaux TV pour le terrain, faire davantage confiance aux élus locaux. « Nationaliser ces régionales a été une erreur », selon lui 

Marine Le Pen sera-t-elle pour autant ouvertement contestée ce week-end à Perpignan ? « Il ne se passera rien », croit savoir un cadre historique, qui réserve ses critiques pour l'après présidentielle.

 À lire aussi : Élections régionales: les échecs d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen interrogent le scénario de 2022

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail