Affaire Pegasus: le président Macron a téléphoné au Premier ministre israélien Naftali Bennett

Le président français Emmanuel Macron a téléphoné au Premier ministre israélien Naftali Bennett pour faire part de sa préoccupation suite aux informations selon lesquelles son téléphone aurait été piraté à l’aide du logiciel espion israélien Pegasus.
Le président français Emmanuel Macron a téléphoné au Premier ministre israélien Naftali Bennett pour faire part de sa préoccupation suite aux informations selon lesquelles son téléphone aurait été piraté à l’aide du logiciel espion israélien Pegasus. AP - Abir Sultan

Selon les médias en Israël  le président français Emmanuel Macron a téléphoné au Premier ministre israélien Naftali Bennett pour faire part de sa préoccupation suite aux informations selon lesquelles son téléphone aurait été piraté à l’aide du logiciel espion israélien Pegasus.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

La conversation a eu lieu jeudi dernier et a été révélée par la chaîne de télé israélienne N12. L’entourage de Naftali Bennett ne communique pas sur ce sujet. Emmanuel Macron, selon les médias en Israël a voulu s’assurer que le sujet était pris au sérieux par les autorités israéliennes et qu’elles étaient au courant que le logiciel développé par le groupe israélien NSO avait notamment été utilisé par le Maroc.

À lire aussi : Le président Macron sur la liste des cibles potentielles du logiciel espion Pegasus

De son côté, le Premier ministre, toujours selon les mêmes sources, aurait assuré le président français que les faits s’étaient produits avant qu’il ne prenne ses fonctions et qu'il entendait faire le jour sur cette affaire.

Naftali Bennet a notamment indiqué qu’il envisageait d’envoyer à Paris son ministre de la Défense Benny Gantz avec des réponses aux questions qui ont été soulevées.

La France n’est pas d’ailleurs le seul pays à s’inquiéter de cette affaire. Des responsables de l’administration américaine ont également contacté ces derniers jours une source de sécurité israélienne pour en connaître les détails et ils ont affirmé être troublés par les informations publiées.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail