France: Huan Huan, la femelle panda du zoo de Beauval, a donné naissance à des jumeaux

Huan Huan, qui signifie «heureux» en chinois, et ses jumeaux après son accouchement au zoo de Beauval, le 1er août 2021.
Huan Huan, qui signifie «heureux» en chinois, et ses jumeaux après son accouchement au zoo de Beauval, le 1er août 2021. Guillaume SOUVANT AFP

Ils sont mignons et maladroits… les pandas ! C’est sûrement pour cela qu’ils font partie des animaux préférés du genre humain. Alors quelle belle surprise d’apprendre dans la nuit de dimanche à lundi la naissance de deux bébés au zoo de Beauval dans le centre de la France.  

Publicité

Ils sont nés et sont en parfaite santé ! Un événement très attendu par les soigneurs du zoo de Beauval qui surveillaient la femelle Huan Huan en permanence depuis plusieurs jours avec le soutien de deux experts venus expressément du centre de recherche sur le panda géant de Chengdu (dans la province du Sichuan en Chine).   

Après plus de 7 heures de travail, la génitrice a mis bas de deux petits. Pour les soigneurs ce sont des femelles mais il faudra encore attendre plusieurs jours avant de déterminer avec certitude le sexe des bébés surnommés pour l’heure Fleur de Coton et Petite Neige.  

Des bébés de moins de 150 grammes 

L’un fait 149 grammes, l’autre 128. Véritables poids plume à côté des plus de 100 kilos que pèse la mère. Pour l’instant les petits ressemblent plus à des souris qu’à des ursidés (c’est le nom donné à cette famille des mammifères). Pas de boule de poils noire et blanche, mais une peau rose légèrement duveteuse. Sur des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux du zoo de Beauval, on peut les voir portés par leur mère à l’intérieur de sa gueule. 

Les petits vont désormais alterner entre la couveuse et la chaleur de leur mère en étant surveillés de près pendant plusieurs mois, le temps pour eux de grandir. C’est seulement après que le public pourra les découvrir.  

Le zoo de Beauval compte désormais cinq pandas  

À Beauval, il y a la mère Huan Huan mais il y a aussi Yuan Zi, le géniteur. Fin mars dernier, les deux pandas géants avaient tenté de s’accoupler pendant la très courte période de fécondité de la femelle. Il faut savoir que chez ces animaux, elle ne dure que 48 heures maximum par an. Alors pour assurer leurs arrières et surtout s’assurer d’une naissance, les soigneurs avaient profité de cette période pour inséminer artificiellement Huan Huan, quatre mois plus tard, deux fœtus étaient repérés lors d’une échographie.  

Il y a donc le mâle, la femelle, les deux petits derniers, mais ce n’était pas la première fois que Huan Huan mettait bas. En 2017, elle avait aussi donné naissance à deux jumeaux mais seul l'un d'entre eux avait survécu. Quatre ans plus tard Yuan Meng est un panda adulte bien portant pesant plus de 100 kilos.  

Les pandas comme argument diplomatique 

Dans 100 jours les petits seront recouverts des poils qu’on leur connaît et seront capables de réaliser des roulades. C’est à ce moment-là, comme le veut la tradition, que la Première dame chinoise leur choisira un nom. Un acte symbolique s’inscrivant dans ce que l’on appelle la « diplomatie du panda ». 

Attention ce n’est pas une blague et encore moins à prendre à la légère. Cette diplomatie du panda remonte au VIe ou au VIIe siècle selon les historiens. Les empereurs offraient alors des pandas en cadeau à d’autres pays. Le terme de diplomatie est apparu plus tard pendant la Guerre froide. Le panda, un animal vivant à l’état naturel uniquement en Chine, est devenu une incarnation du soft power chinois. C’est d’ailleurs dans ce contexte que les géniteurs des deux bébés ont été prêtés à la France en 2012.  

Une diplomatie qui porte ses fruits parce que le panda, qui était un animal en voie d’extinction dans les années 1980 (symbole de l’ONG WWF), est désormais sorti de cette liste. Près de 2 000 individus vivent dans leur espace naturel et ceux qui, comme à Beauval, naissent en captivité, seront réintroduits une fois leur âge adulte atteint.  

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail