France: près de 74 millions d'euros de promesses de dons pour le Téléthon

L'aéronaute français Rémi Ouvrard tente d'établir un record du monde en montant au sommet d'une montgolfière pour le Téléthon à une altitude de plus de 3637 mètres le 10 novembre 2021 à Chatellerault, dans l'ouest de la France.
L'aéronaute français Rémi Ouvrard tente d'établir un record du monde en montant au sommet d'une montgolfière pour le Téléthon à une altitude de plus de 3637 mètres le 10 novembre 2021 à Chatellerault, dans l'ouest de la France. AFP - GUILLAUME SOUVANT

Près de 74 millions d’euros de promesses de dons ont été récoltés lors de la 35e édition du Téléthon, rendez-vous caritatif annuel destiné à aider au financement de la recherche médicale et retransmis pendant quelque 30 heures, en direct, sur les chaînes de France Télévisions.

Publicité

L’an dernier à cause du Covid-19, le Téléthon avait uniquement eu lieu à la télévision. Il a pu avoir lieu sur le terrain et dans toute la France cette année.

Pour l’occasion, 74 millions d’euros de promesses de dons ont été récoltés pour la recherche sur les maladies rares après tout un week-end d’évènements dans plus de 10 000 communes du pays. « Nous avons pu renouer avec la convivialité et l'esprit de fête sur le terrain », dans le respect des gestes barrières, s'est félicitée auprès de l'AFP la présidente de l'organisation AFM-Téléthon, Laurence Tiennot-Herment.

Un résultat « aussi fort que la générosité du public, que l’énergie ressentie sur les milliers d’animations qui se sont déroulées partout en France, et aussi puissant que le combat des familles et la détermination des chercheurs », s'est félicité l'AFM-Téléthon.

Parrainée par le rappeur Soprano, cette 35e édition obtient un résultat en nette hausse par rapport au total de 58,3 millions d'euros levés l’an dernier. Un total de 77 millions avait été enregistré l'an dernier au compteur, celui-ci restant ouvert encore quelque temps après l'événement.

« Montrer que la maladie n’est pas une fatalité »

Pour convaincre de l’utilité du don, le Téléthon 2021 a mis l’accent cette année sur la thérapie génique, une méthode qui consiste à introduire du matériel génétique dans des cellules pour soigner une maladie.

 « Je pense que le Téléthon est une fête merveilleuse et qu’il permet de montrer une image du handicap qui est souvent triste, finalement, mais qui montre la réalité des choses. Ensuite, il y a la recherche. Moi, ça me met un booste d’espoir, parce qu’il me permet toujours, tous les matins, de me dire : Ah ! Peut-être qu’un jour certains n’auront plus ces problèmes que j’ai eus et cela nous simplifiera la vie », témoignait Jacques, un lycéen atteint de la myopathie de Duchenne, au micro de Laurence Théault, du service Sciences de RFI.

Pour Jacques, ce colossal événement caritatif, en plus de récolter des dons pour la recherche, est une manière de faire connaître aux Français le handicap en général : « Beaucoup de Français ne connaissent pas le handicap, en fait… Et pour eux c’est toujours une fatalité. Alors, que ce grand événement puisse changer les mentalités et montrer aux personnes que la maladie n’est pas une fatalité. Et que justement, en faisant appel au Téléthon, cela permet aussi de mettre un espoir chez tous les jeunes myopathes. Voilà… Et je pense que c’est magnifique ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail