Santé

L'OMS s'inquiète de la progression de l'hypertension et de l'obésité dans le monde

Selon l'OMS, un adulte sur trois souffre d’une tension artérielle excessive.
Selon l'OMS, un adulte sur trois souffre d’une tension artérielle excessive. REUTERS
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Une personne sur trois souffre d'hypertension dans le monde, une maladie responsable de près de la moitié des décès des suites d'une crise cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral (AVC), selon les statistiques sanitaires mondiales 2012 publiées ce mercredi 16 mai par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Par ailleurs, le nombre d'obèses a, lui, doublé en vingt ans.

Publicité

Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

Forte augmentation de l’hypertension, de l’obésité et du nombre de diabétiques... Le rapport annuel de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) met en évidence l’impact accentué des maladies non transmissibles.

Un adulte sur trois souffre d’une tension artérielle excessive, responsable de près de la moitié des décès par accident vasculaire cérébral et par crise cardiaque.

Diagnostic précoce et traitement – d’ailleurs peu coûteux – ont permis de réduire sensiblement l’hypertension et partant la mortalité. Mais cette évolution est réservée aux pays à revenu élevé alors qu’ailleurs, comme en Afrique, plus de 40% à 50% des adultes sont victimes d’hypertension sans être ni détectés ni soignés.

L’OMS s’inquiète aussi vivement de la progression de l’obésité qui a doublé en vingt ans. Un demi-milliard de personnes, quelque 12% de la population mondiale, est en surpoids.
Au chapitre des succès, l’organisation note que la mortalité maternelle a chuté de 47% au cours des dix dernières années.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail