Accéder au contenu principal
Tunisie

Gov Tunisie: une appli pour impliquer les jeunes dans la politique

Une électrice vote à Tunis lors des élections législatives du 26 octobre 2014 .
Une électrice vote à Tunis lors des élections législatives du 26 octobre 2014 . Reuters
Texte par : RFI Suivre
3 min

L'organisation Youth Decides veut impliquer la jeunesse tunisienne dans la vie politique. A l'occasion des élections législatives du 26 octobre, et à l’approche de la présidentielle du 23 novembre, elle a créé le 23 octobre dernier la plate-forme Gov Tunisie. Une application qui permet de noter les politiciens et d’aborder les grands thèmes de la campagne.

Publicité

Lancée par l'organisation Youth Decides La jeunesse décide ») à l'aube des élections législatives du 26 octobre, l'application Gov Tunisie est disponible depuis son site mais également depuis sa page Facebook. Elle offre deux entrées principales : une pour noter les 27 candidats à la présidentielle tunisienne grâce à des bonus et des malus, l’autre pour évaluer des questions de campagne en y attribuant des « + » ou des « - ».

Pour les initiés, on appelle ça « gover ». Les internautes peuvent également poser des questions et lancer des débats. En référence à une possible entente, après la présidentielle, entre les deux grands partis séculier et islamiste arrivés en tête des législatives, une internaute s’interroge sur Gov Tunisie : « Une alliance entre Nida Tounes et Ennahda est-elle possible ? »

Impliquer les jeunes dans le débat politique

Faut-il demander un audit des dettes ? Réduire les taxes ? Exploiter le gaz de schiste ? L’application Gov Tunisie est un outil participatif où chacun prend part à la vie et au débat politique. Derrière ce projet, l’idée est aussi de mobiliser en particulier les jeunes, grands absents du scrutin de 2011. Seuls 30% des jeunes de 18 à 40 ans étaient allés voter lors des élections constituantes de 2011. Cette année, l’abstention n’a pas concerné que les jeunes. Seuls 3 millions de Tunisiens ont fait le déplacement pour les législatives du mois dernier, soit 1 million de votants de moins que lors du précédent scrutin. Toutefois, on ne connaît pas encore la part de jeunes dans les abstentionnistes.

Notre génération, grâce aux technologies, a une autre vision du monde, de la politique, de l’affaire publique.

Wala Kasmi, fondatrice de Youth Decides

Pour Wala Kasmi, fondatrice de Youth Decides, l’organisation qui chapeaute ce projet, « avant, l’information était centralisée mais aujourd’hui, avec internet, on ne peut plus mentir : c’est l’information contre l’information. [...] Je pense que notre génération, grâce aux technologies, a une autre vision du monde, de la politique, de l’affaire publique, explique t-elle. Notre mission dans Youth Decides est de travailler pour imposer cette vision : plus d’éthique et plus d’efficacité. »

Les politiques réagissent

En quelques semaines, la page Gov Tunisie a recueilli près de 250 000 « gov », une réussite pour ses créateurs. Certains candidats en ont pris le parti et ont appelé leurs sympathisants à les soutenir en cliquant sur « + » dans la partie qui recueille les opinions des internautes sur les personnalités politiques. Des équipes de campagne ont même contacté l’équipe de Gov Tunisie pour obtenir ses statistiques sur les affinités politiques de ses votants virtuels. Ces chiffres se sont même retrouvés évoqués sur un plateau télé. De son côté, l’équipe de Youth Decides déclare avoir reçu des centaines de demandes de participation à ses activités et tente encore d’y répondre.

L'application permet aux internautes de voter pour les personnalités politiques du pays et donne en temps réel les statistiques de chaque candidat © Capture d'écran / Gov Tunisie
L'application permet aux internautes de voter pour les personnalités politiques du pays et donne en temps réel les statistiques de chaque candidat © Capture d'écran / Gov Tunisie

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.