Accéder au contenu principal
Réseaux sociaux

Des plates-formes pour réunir les diasporas

Le créateur du site Expats-Paris.com, Michaël Bahati.
Le créateur du site Expats-Paris.com, Michaël Bahati. Michael Bahati
4 mn

L’espace numérique s’enrichit quotidiennement de nouvelles plates-formes qui se consacrent exclusivement aux diasporas, notamment africaines. Ainsi, Dizzip, développée en Côte d’Ivoire et en France, est à la fois un média pour les diasporas et un réseau social. Expats Paris propose, moyennant une contribution financière, la consultation illimitée de documents indispensables pour une installation à Paris. Expat blog, lancé il y a quelques années, est un site participatif dédié à l’expatriation et à celles et ceux qui souhaitent vivre à l’étranger.

Publicité

Se servir du numérique pour créer des liens entre personnes originaires du même pays, c’est l’objectif de ces jeunes entrepreneurs qui développent des plates-formes de rencontre et de brassage culturel.

Dizzip, média pour les diasporas africaines et réseau social

Des sites entièrement dédiés aux diasporas permettent aux communautés étrangères de sortir de leur isolement dans leur pays d’accueil. La plus récente de ces plates-formes se nomme Dizzip, né du terme « dé-zipper » ou « ouvrir ». « L’idée du site vient d’une émission qui valorise la créativité africaine que nous produisions autrefois pour TV5 Monde. Lorsque cette émission s’est arrêtée, nous avons décidé de créer Dizzip et d’y intégrer une WebTV avec des contenus vidéo et articles que nous produisions sur le même thème », explique son fondateur, Freddy Samba, 39 ans, d’origine centrafricaine, sur l’origine du projet.

« Les diasporas ne se connaissent pas suffisamment. Nous voulons mettre notre savoir- faire audiovisuel au service d’un réseau social utile pour tous », ajoute-t-il. L’utilisateur qui s’inscrit sur Dizzip est donc directement lié à sa diaspora mais aussi à toutes les autres diasporas présentes sur le site. « L’essence de Dizzip est de mettre en lien les personnes et de favoriser le brassage des cultures », précise Freddy Samba.

Malgré des problèmes de réseau, il raconte que le développement d’une plate-forme numérique de ce type a plus de chances d’aboutir en Afrique qu’en Occident où il existe déjà des milliers de plates-formes numériques. « Nous souhaiterions d’abord intéresser les diasporas sur le continent. Un Ivoirien au Mali, par exemple ».

Le site se fixe 50 000 inscrits d’ici un an comme objectif. « Nous avons des ambitions modestes en fonction des moyens dont nous disposons ».

Expats Paris et Expat blog

Mais Dizzip n’est pas la seule initiative du genre. Expats Paris, une plate-forme en langue anglaise, propose, moyennant une contribution financière, la consultation illimitée de ressources numérisées pour l’installation d’un étranger à Paris. Créé en 2012 par Michael Bahati, d’origine ougandaise, l’idée est aussi d’informer sur les événements organisés dans les communautés étrangères.

En effet, une personne sur trois à Paris est d’origine immigrée et plus de 100 nationalités cohabitent dans la capitale parisienne. A ces événements participent à la fois des étrangers vivant à Paris et des Français de retour d’expatriation. Après le succès d’Expats Paris, le concept veut s’exporter à l’étranger. Quarante noms de domaines ont déjà été achetés pour étendre le réseau.

Et Expat blog, un site participatif lancé par le Français Julien Faliu en 2003, est un site où tous les expatriés peuvent partager leurs expériences avec les nouveaux arrivants et discuter des problèmes rencontrés sur différents forums. Ces forums sont classés par pays et ont trait à différents thèmes allant de l’emploi à l’immobilier.

Pour chaque communauté, une équipe dédiée et plurilingue accueille les nouveaux membres sur le forum, les oriente et les guide dans leur recherche. Le site compte aujourd’hui plus de 5 000 membres et près de 2 millions de messages ont déjà été échangés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.