Accéder au contenu principal
République centrafricaine / UE

Centrafrique : un rapport des experts de l'UE pointe des « irrégularités »

Texte par : Carine Frenk Suivre | MFI
1 mn

Le deuxième tour des législatives qui a eu lieu ce dimanche 27 mars 2011 en Centrafrique a été boycotté par les candidats de l'opposition qui contestent toujours la régularité du premier tour des deux scrutins, présidentiel et législatifs. Le président sortant François Bozizé a été déclaré vainqueur dès le premier tour. Quelques jours plus tôt, un rapport d’experts électoraux pointait toute une série de « dysfonctionnements et des irrégularités majeures » lors des votes du 23 janvier 2011.

Publicité

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.