Accéder au contenu principal
Kenya / Présidentielle / Analyse

Kenyatta : « Le pardon était déjà acquis »

Après l'annonce des résultats, on a craint - comme lors de la présidentielle de 2007 - une explosion de violence au Kenya. Pourquoi n’a-t-elle pas eu lieu - jusqu’ici en tout cas ? L’analyse de Christian Thibon, chercheur à l'Institut français de recherches en Afrique basé à Nairobi.

Publicité

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.