Accéder au contenu principal
ISRAEL

Manifestation en Israël de plus de cent mille juifs religieux contre la Cour suprême

Manifestation de juifs orthodoxes à Jérusalem, le 17 juin 2010.
Manifestation de juifs orthodoxes à Jérusalem, le 17 juin 2010. Reuters / Ronen Zvulun
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C'est la plus importante mobilisation de juifs orthodoxes en Israël depuis dix ans. L'événement a même occulté sur les télévisions israéliennes l'annonce d'un allégement du blocus de Gaza. Plus de 100 000 juifs religieux ont manifesté ce jeudi 17 juin pour protester contre l'ingérence de la Cour suprême dans leurs affaires.

Publicité

Avec notre correspondante à Jérusalem, Catherine Monnet

Une véritable marée humaine, vêtue tout de noire, a envahi le centre de Jérusalem. Par dizaine de milliers, les Haredim (les « craignants Dieu ») sont venus rappeler que pour eux la Torah et la Halacha, la loi religieuse, priment sur la loi civile. Ils sont venus protester contre un arrêt de la Cour suprême.

Près d'une centaine de parents d'origine ashkénaze vivant dans la colonie d'Immanuel, en Cisjordanie occupée, refusent de se conformer à une décision de la plus haute instance juridique israélienne, et refusent que leurs enfants aillent en classe avec des petites filles d'origine séfarade. Ces familles se défendent d'être racistes et invoquent des différences de traditions religieuses entre les juifs venus d'Europe centrale et ceux d'origine orientale.

Au milieu d'une cohue difficilement descriptible, ils se sont présentés volontairement à la maison d'arrêt de Jérusalem pour venir purger deux semaines de prison pour avoir désobéi à la justice. Des dizaines de milliers de juifs orthodoxes sont venus les soutenir. Ces parents - qui préfèrent aller en prison plutôt que de renoncer à leurs principes religieux - sont les nouveaux héros du monde orthodoxe, dans l'incessante bataille que se livrent laïcs et religieux depuis la création de l’Etat d’Israël.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.