Accéder au contenu principal
Liban / Territoires Palestiniens

Les réfugiés palestiniens du Liban réclament « une vie dans la dignité »

Des Palestiniens brandissent des drapeaux palestiniens et libanais lors d'une manifestation réclamant plus de droits aux Palestiniens, à Beyrouth, le 27 juin 2010.
Des Palestiniens brandissent des drapeaux palestiniens et libanais lors d'une manifestation réclamant plus de droits aux Palestiniens, à Beyrouth, le 27 juin 2010. Reuters / Khalil Hassan
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Ils étaient 6 000 selon les organisateurs, un millier selon la police, ce dimanche 27 juin 2010, à manifester dans le centre de Beyrouth. Des Palestiniens, venus des douze camps de refugiés du Liban, pour réclamer leurs droits civiques, celui du travail et de la propriété, en premier lieu. Près de trois cent mille réfugiés palestiniens vivent au Liban mais la loi leur interdit de travailler ou d'acheter une maison.

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalife

Cette mobilisation palestinienne sans précédent, intervient quelques jours seulement après le rejet par le Parlement du projet de loi destiné à améliorer les conditions de vie des 300 000 réfugiés palestiniens, installés au Liban depuis plus de 60 ans. Ce sont principalement les députés chrétiens, toutes tendances confondues, qui ont bloqué les quatre textes de loi proposés par le bloc parlementaire du leader druze Walid Joumblatt.

Les Palestiniens du Liban sont interdits de pratiquer quelque 70 métiers et n’ont pas le droit de devenir propriétaires immobiliers. Les manifestants brandissaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « Travailler est un droit. Nous avons le droit de vivre dignement ! » ou encore « Nous avons le droit de devenir propriétaires ».

Les chrétiens qui représentent 40% de la population craignent que l’octroi des droits civils aux réfugiés palestiniens, ne soit le prélude à leur implantation définitive au Liban, ce qui modifierait radicalement la démographie en leur faveur.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.