Etats-Unis / Afghanistan / Suède

Afghanistan: Wikileaks prévoit de divulguer 15000 nouveaux rapports

Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, à Stockholm,le 14 août 2010.
Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, à Stockholm,le 14 août 2010. Reuters/Scanpix/Bertil Ericson

Julian Assange, le fondateur du site internet Wikileaks a confirmé ce samedi 14 août 2010 sa volonté de publier d'ici quelques semaines le reste de ses dossiers classés secrets sur la guerre en Afghanistan. Cela au grand dam du Pentagone, qui dénonce un acte irresponsable risquant de mettre des vies en danger. Assange se trouve pour quelques jours en Suède, où son organisation bénéficie d'une législation favorable sur les sources et utilise les serveurs d'une petite société informatique dans la banlieue de Stockholm.

Publicité

Malgré les demandes répétées du Pentagone de cesser la publication de documents militaires confidentiels sur le conflit afghan, le fondateur de Wikileaks n'a pas l'intention de s'arrêter là. Les documents, environ 15 000, seront bel et bien publiés dans leur intégralité dans quelques semaines.

L'annonce a été faite à Stockholm, et ce n'est pas un hasard puisque c'est dans la banlieue de la capitale suédoise que se trouvent les serveurs qui mettent en ligne ces documents ultra-sensibles. La Suède est réputée pour sa politique facilitant le libre accès aux documents officiels.

Assange a précisé que son équipe procédait avec prudence en décortiquant chaque ligne, de façon a protéger certains noms. Une réponse à l'argument mis en avant par le Pentagone.

Le site web américain avait déjà publié fin juillet des dizaines de milliers de documents classés secrets, provoquant l'indignation des autorités américaines.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail