Accéder au contenu principal
Liban

Le Liban crée un compte bancaire pour moderniser son armée

Le ministre de la défense Elias al-Murr (G) discutant avec le commandant Jean Kahwaji (D) durant un exercice militaire à Roumiyeh, Nord de Bayrouth le 14 août 2010
Le ministre de la défense Elias al-Murr (G) discutant avec le commandant Jean Kahwaji (D) durant un exercice militaire à Roumiyeh, Nord de Bayrouth le 14 août 2010 REUTERS/MOHAMED AZAKIR
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le ministre libanais de la Défense a annoncé samedi 14 août 2010 l'ouverture d'un compte à la Banque centrale pour des dons destinés à financer l'équipement de l'armée, près de deux semaines après un accrochage meurtrier entre soldats libanais et israéliens à la frontière. Elias Murr espère que la population et la diaspora libanaises se montreront généreuses. 

Publicité

 

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Le Liban compte lancer une vaste campagne d’information et de sensibilisation de sa riche et influente diaspora présente sur tous les continents. Objectif : collecter le plus d’argent possible pour équiper l’armée en matériel moderne. Le ministre de la Défense Elias el-Mor qui a annoncé l’ouverture à cet effet, d’un compte spécial auprès de la Banque centrale, a donné l’exemple en procédant à un don de 670 000 dollars.

C’est le président de la République qui a lancé l’initiative le 7 août 2010 au lendemain de l’accrochage meurtrier entre les armées libanaise et israélienne. Michel Sleimane a annoncé le lancement d’une campagne nationale arabe et internationale pour équiper l’armée libanaise de tous genres d’armement qui lui permettraient de défendre le pays.

Il répondait aussi à des voix qui se sont élevées aux Etats-Unis pour réclamer l’arrêt de l’aide militaire américaine à Beyrouth. Un élu démocrate Haward avait déclaré avoir bloqué une aide de 100 millions de dollars destinés au Liban. Motif annoncé : il n’a pas d’assurance que l’armée ne collabore pas avec le Hezbollah. Le département d’Etat a toutefois indiqué que Washington n’envisageait pas de réévaluer sa coopération militaire avec le Liban.

Les Etats-Unis ont fourni au Liban depuis 2006 une aide militaire de 720 millions de dollars mais aucun armement lourd offensif ou anti-aérien n’a été livré, la priorité pour Washington restant la sécurit é d’Israël.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.