Israël / Territoires palestiniens

Raid meurtrier d’Israël contre un islamiste radical à Gaza

Les membres des forces de sécurité du Hamas sur le site de l'explosion à Gaza.
Les membres des forces de sécurité du Hamas sur le site de l'explosion à Gaza. REUTERS/

Deux Palestiniens ont été tués mercredi 17 novembre par un raid aérien israélien dans la ville de Gaza. L’attaque visait la voiture d’un haut responsable du groupe radical Armée de l'islam impliqué dans des projets d'enlèvements d'Israéliens dans le Sinaï.

Publicité

Avec notre correspondant à Gaza, Karim Lebhour

C'est la deuxième fois en quinze jours que les hommes de l'Armée de l'islam sont pris pour cible par Israël. Leur chef, Mumtaz Doghmoush, avait réchappé de justesse à la première frappe.

Cette fois c'est son bras droit Islam Yassine qui a été visé. L'homme a été tué, avec son frère d'une vingtaine d'années par une frappe sur leur voiture, en pleine journée, au cœur de Gaza-ville.

Si l'Armée de l'islam est prise pour cible, dit-on côté israélien, c'est parce que le groupe préparait des attaques dans le Sinaï égyptien. L'armée israélienne affirme qu'Islam Yassine était personnellement impliqué dans le projet d'enlever des touristes israéliens pour les ramener à Gaza. Depuis la semaine dernière, les autorités israéliennes déconseillent fortement aux Israéliens de se rendre dans la péninsule égyptienne.

Le Hamas reste jusqu'ici très discret sur cette campagne israélienne contre l'Armée de l'islam, un groupe avec lequel il fut un temps allié, avant de l'affronter une fois au pouvoir, notamment lors de la prise d'otage du journaliste britannique Alan Johnston.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail