afghanistan

Afghanistan : le scrutin législatif de plus en plus contesté

Des partisans de candidats afghans lors d'une manifestation appelant à de nouvelles élections législatives, à Kaboul, le 7 novembre 2010.
Des partisans de candidats afghans lors d'une manifestation appelant à de nouvelles élections législatives, à Kaboul, le 7 novembre 2010. REUTERS/Ahmad Masood

En Afghanistan, la commission des plaintes électorales a disqualifié 19 candidats élus lors des élections législatives de septembre dernier. Plus de trois mois après la tenue du scrutin, les résultats définitifs ne sont toujours pas connus. La légitimité de ces élections est en fait contestée par des dizaines de candidats.

Publicité

Avec notre correspondant à Kaboul, Luc Mathieu

Rien ne dit que ces 19 annulations feront basculer le prochain Parlement en défaveur du président Hamid Karzaï. La majorité des 2 500 candidats se sont présentés en indépendant, sans que l'on sache souvent qui ils soutiennent.

Mais ce nouvel épisode entache une nouvelle fois le scrutin législatif du 18 septembre dernier. Ces élections avaient d'abord été présentées comme un succès. Les talibans avaient mené plusieurs dizaines d'attaques mais ils n'avaient pas empêché leur déroulement.

La crainte de flambées de violence

Depuis, l'ampleur des fraudes est peu à peu dévoilée. Plus de 6 000 plaintes ont été déposées. Elles concernent aussi bien des bourrages d'urnes que des intimidations d'électeurs, tandis que 1,3 million de bulletins ont par ailleurs été annulés. De plus, des dizaines de candidats ont manifesté pour demander l'organisation de nouvelles élections.

Devant l'ampleur des protestations, le parquet général afghan a lancé une enquête sur la Commission électorale indépendante, chargée de contrôler le comptage des voix. Une décision qui a relancé les soupçons sur la légitimité du scrutin. Les analystes en poste à Kaboul craignent des flambées de violence lorsque les résultats définitifs seront annoncés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail