Accéder au contenu principal
Territoires palestiniens

Gaza : un haut responsable du Fatah exclu du mouvement de Mahmoud Abbas

Mohamed Dahlan, ancien patron du contre-terrorisme dans la bande de Gaza, a été suspendu de ses fonctions.
Mohamed Dahlan, ancien patron du contre-terrorisme dans la bande de Gaza, a été suspendu de ses fonctions. AFP PHOTO/ABBAS MOMANI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Cisjordanie, le Fatah, le parti au pouvoir, fait le ménage dans ses rangs. L’un de ses hauts responsables, Mohamed Dahlan, ancien patron du contre-terrorisme dans la bande de Gaza, a été suspendu de ses fonctions. Il est accusé de subversion à l’encontre du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

Publicité

Avec notre correspondant à Ramallah, Benjamin Barthe

Les ennuis de Mohamed Dahlan ont commencé il y a un mois environ lorsque certains de ses propos, tenus au cours d’une réunion informelle du Fatah, ont été rapporté à Mahmoud Abbas, enregistrement secret à l’appui.

En cercle fermé, l’ancien homme fort de Gaza a l’habitude de se moquer du président palestinien qu’il juge trop passif. En représailles, Abbas a privé son adversaire de son escorte de police et a fait fermer les bureaux d’une chaîne de télévision privée en cours de lancement, à laquelle Dahlan est associé. La rumeur que le banni du Fatah soit tenté de monter une milice à sa solde a même circulé dans Ramallah, incitant la police palestinienne à questionner plusieurs de ses partisans.

En arrière-plan de cette disgrâce, deux éléments importants : d’une part la fortune que Dahlan s’est bâtie, en abusant de son pouvoir sécuritaire ; d’autre part, la débâcle de ses forces en juin 2007, qui permit au Hamas de s’emparer de la bande de Gaza. Deux dossiers compromettants que ses ennemis au sein du Fatah semblent désireux de rouvrir pour l’empêcher de briguer la succession de Mahmoud Abbas, le jour ou celle-ci s’ouvrira.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.