Accéder au contenu principal
Liban

Najib Mikati candidat au poste de Premier ministre

Najib Mikati a présenté sa candidature au poste de Premier ministre.
Najib Mikati a présenté sa candidature au poste de Premier ministre. AFP/DALATI & NOHRA
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Najib Mikati, député du camp de Saad Hariri et ancien Premier ministre, a présenté ce lundi 24 janvier 2011, sa candidature au poste de Premier ministre. Une annonce qui intervient à quelques heures du début des consultations entre Michel Sleimane, le président du Liban et les parlementaires pour la désignation du nouveau Premier ministre. Le gouvernement de Saad Hariri est tombé le 12 janvier, suite au retrait de la coalition gouvernementale du Hezbollah et de ses alliés.

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

A quelques heures des consultations parlementaires pour le choix d’un nouveau Premier ministre, les Libanais y voient un peu plus clair. Le candidat de la coalition pro-américaine du 14-Mars reste le Premier ministre sortant Saad Hariri. C’est celui de l’opposition qui change de nom.

Le Hezbollah et ses alliés avaient à l’origine avancé le nom de Omar Karamé. Maintenant c’est confirmé. Le candidat sera l’ancien Premier ministre Najib Mikati. Député de Tripoli et homme d’affaire d’envergure internationale, Najib Mikati se présente comme un homme du centre, entretenant de bonnes relations avec l’Arabie Saoudite et la Syrie.

Cette candidature laisse peu de chance à Saad Hariri d’être reconduit car elle apporte quatre voix supplémentaires au moins, à l’opposition. Et l’écart devient ainsi décisif. Il peut compter sur quelques soixante-dix voix alors que le score de Saad Hariri tombe en dessous de la barre des 60 députés.

Avant le choix de cette personnalité centriste, le chef du Hezbollah avait tenu un discours ouvert sur le gouvernement. Hassan Nasrallah a assuré que l’opposition souhaitait former un gouvernement de partenariat national et ne cherchait pas à monopoliser le pouvoir. Cet appel a peu de chance d’être entendu car le 14-Mars a annoncé qu’il boycotterait tout gouvernement qui ne serait pas présidé par Saad Hariri.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.