Accéder au contenu principal
Irak/Kurdistan

Pétrole : l’Irak reconnaît les contrats signés par le Kurdistan irakien

Torchère dans un champ près de la ville de Kirkouk riche en pétrole, au Kurdistan irakien.
Torchère dans un champ près de la ville de Kirkouk riche en pétrole, au Kurdistan irakien. AFP / Marwan Ibrahim
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Importante avancée dans le secteur pétrolier irakien : Nouri al-Maliki, le Premier ministre irakien a annoncé samedi 5 février 2011, que l'Irak reconnaîtra désormais les contrats pétroliers signés par le Kurdistan irakien. Bagdad a longtemps exigé des contrats de service rémunérant les compagnies pétrolières au baril extrait. Une pratique en vigueur en Irak, mais pas au Kurdistan irakien où les contrats se fondent sur un partage des bénéfices tirés de l’exploitation des ressources.  

Publicité

En juin 2009, le Kurdistan irakien avait débuté ses exportations de pétrole dans un climat tendu, car Bagdad lui refusait le droit de signer des contrats sans son aval. La région autonome avait dû suspendre ses exportations quelques mois plus tard.

Le Kurdistan irakien avait signé 37 contrats avec 40 compagnies étrangères, pour un investissement total de 10 milliards de dollars, afin de prospecter et produire du pétrole. Le gouvernement central de Bagdad s'est opposé à ces contrats car ils rémunèrent les compagnies pétrolières sur un partage des bénéfices issus de l'exploitation du sol et non pas au baril extrait comme le prévoient les contrats signés en Irak.

Déjà en décembre dernier, les autorités avaient annoncé leur intention d'avaliser ces contrats. Cette fois, c'est officiel, Bagdad reconnaît leur validité. Elles justifient ce revirement par le fait que l'extraction du pétrole est plus compliquée et plus coûteuse au Kurdistan qu'ailleurs en Irak.

Cette reconnaissance signe le redémarrage des exportations de pétrole du Kurdistan, dont la production est estimée aux alentours des 100 000 barrils/jour.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.