Accéder au contenu principal
Syrie

Un journaliste algérien porté disparu à Damas

Le journaliste Khaled Sid Mohand
Le journaliste Khaled Sid Mohand © DR
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Voilà onze jours que l'on est sans nouvelle de Khaled Sid Mohand. Le journaliste algérien, qui collabore notamment à France Culture et au Monde, a disparu dans la capitale syrienne alors que le mouvement de contestation prenait de l'ampleur dans le pays.

Publicité

Depuis deux ans, Khaled Sid Mohand travaille à Damas. Journaliste algérien free-lance, il collabore notamment avec France Culture et le journal Le Monde. Le 9 avril, il disparaît. Ses amis cherchent à le joindre, en vain. Son portable sonne dans le vide et le lendemain il est coupé.

Depuis, les autorités syriennes n’ont fait aucune déclaration officielle. C’est par le biais de la diplomatie algérienne que sa famille a pu obtenir quelques informations ambigües. « L’ambassadeur d’Algérie à Damas a rencontré des autorités syriennes qui lui auraient dit qu’elles espéraient en finir au plus vite avec cette histoire, a rapporté Fatima Sinassi, la tante de Khaled Sid Mohand. Il n’y a pas de date qui a été donnée, on ne sait pas dans quel état de santé il est, on ne sait pas où et on ne sait pas pourquoi ».

Implicitement, les autorités syriennes reconnaissent donc l’arrestation du journaliste, sans pour autant en donner le motif. Selon le journal algérien El Watan, un témoin l’aurait vu le jeudi 14 avril dans un centre de rétention de la police syrienne.

RSF (Reporters sans frontières) et Radio France se disent très inquiets et demandent sa libération immédiate. Au total, une dizaine de journalistes syriens et étrangers ont été arrêtés depuis le début du mouvement de contestation.

 

→ Consulter le site de soutien au journaliste

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.