Mort de ben Laden

Mort de ben Laden : les auditions du commando apportent de nouvelles informations

Images satellites de la maison où se cachait ben Laden au Pakistan. En 2004, avant sa construction, puis en 2011.
Images satellites de la maison où se cachait ben Laden au Pakistan. En 2004, avant sa construction, puis en 2011. REUTERS/Department of Defense/Handout/Files

Barack Obama devait rencontrer ce vendredi 6 mai à la base militaire de Fort Campbell (Kentucky, centre-est), des membres du commando qui a tué Oussama ben Laden. L’occasion pour le président américain de féliciter l’unité spéciale des Navy Seals dont l’audition a permis de préciser certains détails de l’opération. Toutefois, les versions divergent encore sur un point crucial : ben Laden a-t-il ou non ouvert le feu ?

Publicité

Cinq jours après le raid de l’armée américaine contre la résidence pakistanaise du chef d’al-Qaïda, le déroulement de l'assaut se précise grâce aux témoignages de membres du commando auditionnés jeudi 5 mai par des élus américains.

Le groupe de combattants qui a mené dans la nuit de dimanche à lundi l'opération à Abbottabad était, selon les médias américains, composé notamment de membres de la « Team 6 » (équipe 6) des Seals, une unité secrète des forces spéciales de la marine.

Des armes retrouvées dans la chambre de ben Laden
Si l’audition a permis de fournir de nouveaux détails, les versions diffèrent sur un point crucial. Dans l'une, ben Laden aurait ouvert le feu sur l'une des équipes déployées dans la résidence. Dans l'autre, c'est son émissaire qui l'aurait fait.
Ce qui est sûr selon les membres du commando, c'est que des armes ont été retrouvées dans la chambre de ben Laden située au dernier étage de la résidence - un fusil d'assaut AK-47 (kalachnikov) et un pistolet russe de calibre 9 mm.

Une «planque» de la CIA installée à Abbottabad
Selon le Washington Post, des agents de la CIA surveillaient ben Laden depuis une maison sécurisée à Abbottabad. Cette antenne clandestine à permis de mener l'opération de dimanche dernier. Citant des responsables américains, le quotidien affirme que cette antenne clandestine de la CIA était utilisée pour récolter des renseignements dans cette ville de garnison seulement distante de 50 km de la capitale Islamabad. Les agents des services de renseignement américains se sont appuyés sur des informateurs locaux et d'autres sources pour établir le mode de vie à l'intérieur de la résidence entourée de murs élevés où vivait secrètement ben Laden, précise encore le Washington Post.

Des projets d'attentats contre des trains aux Etats-Unis
Autre révélation du département de la Sécurité intérieure cette fois, qui a saisi des documents au cours du raid : al-Qaïda cherchait à préparer des attentats dans des trains aux Etats-Unis, pour marquer le 10e anniversaire des attentats du 11-Septembre. Le commando a notamment saisi dans la maison de ben Laden cinq ordinateurs, 10 disques durs, et 100 dispositifs de stockage (CD, DVD, clés USB...) qui pourraient fournir des informations cruciales.
C’est une preuve de plus pour les services de renseignement américains que ben Laden était toujours activement impliqué et opérationnel à la tête de la nébuleuse, au moins jusqu'en février 2010.

Notre dossier spécial

Le film de l’intervention des commandos américains contre la résidence de ben Laden, dans la nuit du 1er au 2 mai, reconstitué par l’AFP :

- En pleine nuit plusieurs hélicoptères transportant 79 commandos américains, essentiellement des Navy Seals, approchent de la résidence d'Oussama ben Laden après avoir volé en-dessous de la couverture radar depuis un lieu non précisé.

- Deux hélicoptères libèrent près d'une trentaine de commandos dans l'enceinte de la résidence, dont les murs extérieurs surmontés de barbelés atteignent jusqu'à 5,5 mètres. L'un des appareils, vraisemblablement une version modifiée d'un MH-60 Blackhawk, se pose brutalement en raison d'une « défaillance mécanique » et se trouve hors d'usage, selon un premier compte-rendu de hauts responsables américains.

- Une équipe d'intervention se dirige vers le bâtiment annexe de la résidence. L'émissaire de ben Laden, qui y vit, ouvre le feu. Il est abattu ainsi que sa femme. Il sera l’un des rares occupants de la résidence à tirer sur les Américains, contrairement à un premier compte-rendu selon lequel des échanges de tirs se sont déroulés tout au long de l'intervention.

- L'autre équipe pénètre pendant ce temps dans le bâtiment principal. Elle tombe d'abord sur le frère de l'émissaire qui est abattu, selon un responsable américain sans plus de précision. Selon la chaîne NBC, il avait une main derrière le dos quand les Navy Seals ont pénétré dans la pièce où il se trouvait, laissant penser qu'il avait une arme, ce qui n'était pas le cas.

- Les Navy Seals remontent les étages et trouvent dans une pièce un fils adulte de ben Laden, Khalid, qui est lui aussi éliminé selon ce responsable. Il aurait tenté de se jeter sur des membres du commando, selon le New York Times.

- Au dernier étage, ils pénètrent dans la chambre d'Oussama ben Laden, dont la femme tente de s'interposer. Elle est blessée d'une balle dans une jambe. Ben Laden ne se rend pas immédiatement et est abattu d'une balle dans la tête. Selon certains médias américains, il est également atteint d'une balle à la poitrine. Selon un premier compte-rendu, il aurait tenté d'utiliser sa femme comme bouclier humain mais l'information a depuis été démentie par la Maison Blanche.

- Dans la pièce dans laquelle se trouvait ben Laden, les Navy Seals retrouvent un fusil d'assaut AK-47 et un pistolet russe 9 mm. D'autres armes, dont la nature et le nombre n'ont pas été précisées, sont également retrouvées dans la résidence. Les hommes des forces spéciales découvrent également, cousus dans les vêtements du chef d'al-Qaïda, de l'argent et des numéros de téléphone, ce qui indique qu'il était prêt à prendre la fuite, selon le responsable américain.

- Le commando rassemble tout ce qui peut constituer une source de renseignements et emporte avec lui des calepins, cinq ordinateurs, dix disques durs et une centaine de dispositifs de stockage (CD, DVD, clé USB).

- Les Navy Seals détruisent l'hélicoptère accidenté après avoir mis la vingtaine de femmes et d'enfants présents dans la résidence à l'abri, selon les Etats-Unis.
- Quelque 38 minutes après le début de l'opération, les hélicoptères repartent, emportant avec eux le cadavre de l'homme que les Etats-Unis traquaient sans relâche depuis plus de dix ans.

- A 06H00 TU lundi, la dépouille d'Oussama ben Laden, qui a été transportée sur le porte-avions américain Carl-Vinson croisant au large des côtes pakistanaises, est immergée en mer à l'issue d'une cérémonie.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail