Israël / Territoires palestiniens

Coup de filet de l’armée israélienne en Cisjordanie

L’armée israélienne a arrêté 12 Palestiniens soupçonnés d’activités terroristes en Cisjordanie.
L’armée israélienne a arrêté 12 Palestiniens soupçonnés d’activités terroristes en Cisjordanie. Travel Ink

L’armée israélienne a arrêté douze Palestiniens, dans la nuit du lundi 30 au mardi 31 mai 2011, dans la région de Jénine en Cisjordanie. L’Etat hébreu les soupçonne d’être des membres du Jihad Islamique et d’avoir planifié des activités terroristes. Une vague d’arrestations qui intervient dans un climat de tension à quelques jours des célébrations de la guerre des Six Jours.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Nicolas Falez

Il y a deux femmes parmi les suspects interpellés la nuit dernière. Elles appartiennent à une organisation caritative musulmane qui serait proche du Jihad Islamique palestinien, selon l’armée israélienne. L’armée qui a par ailleurs ordonné la fermeture et confisqué les avoirs de cette association, baptisée « Al Bara ».

Le Jihad Islamique est un petit groupe radical palestinien né dans la bande de Gaza. Toujours d’après les militaires israéliens, les 12 palestiniens interpellés près de Jénine sont soupçonnés d’avoir établi des infrastructures terroristes en Cisjordanie et d’avoir effectué des transferts de fonds illégaux, vers ce territoire.

Les opérations israéliennes nocturnes en Cisjordanie sont quasi quotidiennes pour arrêter tel ou tel suspect palestinien. Ce nouveau coup de filet survient au moment où l’Etat hébreu redoute des violences, dans quelques jours, lors de manifestations commémorant la guerre des Six Jours en 1967, sur le modèle des rassemblements qui ont tourné à la confrontation le 15 mai dernier lors des célébrations de la Nakba palestinienne de 1948.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail