Accéder au contenu principal
Territoires palestiniens/Fatah/Hamas

Mohammed Dahlan, ancien homme fort de la bande de Gaza, exclu du Fatah

Jordanie, 22 mai 2005. Lors d'un atelier du Forum économique mondial, Mohammed Dahlan (à dr.), alors ministre des Affaires publiques avec le ministre israélien des Affaires étrangères Silvan Shalom (à g.).
Jordanie, 22 mai 2005. Lors d'un atelier du Forum économique mondial, Mohammed Dahlan (à dr.), alors ministre des Affaires publiques avec le ministre israélien des Affaires étrangères Silvan Shalom (à g.). © Getty Images/Salah Malkawi
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Mohammed Dahlan, ancien homme fort du Fatah dans la bande de Gaza, a été exclu de la direction de son parti, ce 12 juin. Accusé de corruption et de meurtre, Mohammed Dahlan était l'objet d'une enquête interne depuis plusieurs mois. Détesté par le Hamas, son éviction du Fatah apparaît comme un signe de réconciliation entre les factions palestiniennes.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Nicolas Falez

Mohammed Dahlan est un homme puissant et redouté. Il est né dans la bande de Gaza et il a gravi tous les échelons du Fatah, en passant par les prisons israéliennes. 

Lorsque Yasser Arafat installe sa présidence dans l’enclave palestinienne dans les années 90, Mohammed Dahlan devient l’homme fort de ce territoire à la tête de la sécurité préventive palestinienne.

Mohammed Dahlan (connu aussi sous le nom de guerre de « Abou Fahdi ») incarne pendant des années toutes les dérives du pouvoir du Fatah dans les Territoires palestiniens : corruption, autoritarisme, clanisme.

Tout ceci prend fin en juin 2007, lorsque le Hamas prend le pouvoir par la force dans la bande de Gaza. Depuis, Mohammed Dahlan, réfugié en Cisjordanie, traîne la réputation d’être l’homme qui a « perdu » Gaza.

Le dirigeant palestinien a continué à faire parler de lui ces dernières années pour sa fortune mystérieusement acquise et pour ses ambitions. En décembre dernier, il est suspendu du Fatah, soupçonné de « subversion » contre le président Mahmoud Abbas.

Aujourd’hui, Mohammed Dahlan est chassé du Fatah au moment où celui-ci est engagé dans une tâche délicate : se réconcilier avec le Hamas et s’entendre avec lui sur un gouvernement d’unité attendu depuis plus d’un mois.

________

À consulter :

Les Palestiniens de Gaza préparent leur libération. Article RFI 15/8/2005
Mohammed Dahlan sort de l'ombre
. Article RFI 3/8/2004.
Mohammed Dahlan : « Israël m'a trahi » Entretien RFI 9/3/2001.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.