Accéder au contenu principal
Territoires palestiniens

Mahmoud Abbas reporte sine die les municipales prévues en octobre

Le président palestinien, Mahmoud Abbas (G), à la tête du Fatah, et le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mechaal (D), lors d'une cérémonie de réconciliation au Caire, le 4 mai 2011.
Le président palestinien, Mahmoud Abbas (G), à la tête du Fatah, et le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mechaal (D), lors d'une cérémonie de réconciliation au Caire, le 4 mai 2011. Reuters/Hamas/Handout
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'Autorité palestinienne a annoncé le 22 août 2011 un report sine die des élections municipales qu'elle comptait organiser en octobre prochain en Cisjordanie.

Publicité

Avec notre correspondant à Ramallah, Mouhssine Ennaimi

Il n'y aura pas d'élections municipales prévues en octobre prochain. Compte tenu de la situation actuelle, le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, a pour la troisième fois en un an, reporté le scrutin à un moment, dit-il, « plus approprié ». Par ailleurs aucune nouvelle date n'a été communiquée.

Ce vote, censé symboliser l'union entre La Cisjordanie et la bande de Gaza, le Fatah et le Hamas, -tous deux prêts à parler d'une seule et même voix au nom du peuple palestinien-, n'est donc pas encore prêt de se réaliser. La tenue d'élections en Cisjordanie seulement ne semble plus être une option.

La réconciliation entre les deux partis au pouvoir est au point mort. De nouvelles discussions sous l'égide de l'Egypte devraient avoir lieu après le mois de ramadan, pour justement combler les profondes divergences. Et notamment au sujet du choix du Premier ministre.

Le Hamas se réjouit de cette décision de report. Pour le parti islamiste, le vote ne peut avoir lieu qu'une fois les deux partis réconciliés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.