Iran / Etats-Unis

Iran : confusion sur le sort des deux randonneurs américains

Les deux randonneurs américains détenus en Iran:  Shane Bauer (G) et Josh Fattal (D)
Les deux randonneurs américains détenus en Iran: Shane Bauer (G) et Josh Fattal (D) AFP

La confusion règne sur le dossier des deux randonneurs américains incarcérés en Iran depuis plus de 2 ans pour espionnage. Hier le président iranien Mahmoud Ahmadinejad annonçait que leur libération devait être effective dans les deux jours. Aujourd'hui la justice iranienne dément cette information. « Aucune décision les concernant n'a été prise », affirme dans un communiqué l'autorité judiciaire. Une volte-face qui fait craindre le pire aux familles des deux prisonniers.

Publicité

C'est dans une double interview au Washington Post et à la télévision américaine NBC que le Mahmoud Ahmadinejad affirmait, hier, que la libération des deux Américains n’était qu'une question de jour. Le président iranien évoquait une gestion humanitaire unilatérale. Dans la foulée, l'avocat des deux américains confirmait avoir reçu une demande de caution de 500 000 dollars pour chacun des deux randonneurs.

Leur libération devait être une formalité. Retournement de situation le 14 septembre au matin. Dans un communiqué, l'autorité judicaire iranienne dément formellement. La justice confirme qu'une demande de libération sous caution a été déposée par la défense des deux Américains, mais que son examen est en cours et qu'aucune décision n'a, pour le moment, été prise.

Dans ce même communiqué, la justice se permet même un tacle contre le président en fonction. L'autorité judicaire est la seule à pouvoir fournir des informations valides. C'est donc un bras de fer qui s'est engagé entre les différents pouvoirs iraniens, des pouvoirs qui ne voient pas tous du même œil les relations avec les Etats-Unis. Les familles des deux prisonniers avaient fait part hier de leur grande joie. Aujourd'hui, les deux randonneurs semblent être au cœur d'une lutte interne dont on ne connaît pas encore l'issue.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail