Arabie Saoudite

Pèlerinage à la Mecque : un millésime 2011 sous haute sécurité

Trois millions de pèlerins se sont rassemblés à La Mecque en 2011.
Trois millions de pèlerins se sont rassemblés à La Mecque en 2011. Reuters/Ammar Awad
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le tourisme religieux en Arabie Saoudite génère une manne financière estimée à 37 milliards d'euros. Les Saoudiens ont d'ailleurs entrepris des investissements colossaux pour attirer encore plus de fidèles. Cette année, les autorités étaient sur le qui-vive et avaient mis en place des moyens de sécurité importants afin d'éviter qu'un scénario semblable au «printemps arabe» ne vienne troubler le rassemblement religieux.

Publicité

Avec notre correspondante à Riyad, Clarence Rodriguez

Ce grand pèlerinage avait un parfum particulier, cette année. Celui du «printemps arabe». Les autorités saoudiennes redoutaient que le plus grand rassemblement religieux du monde ne soit instrumentalisé à des fins politiques. Il n’en a rien été. Le prince Nayef, ministre de l’Intérieur et récemment nommé héritier du trône avait averti qu’il agirait avec la même détermination contre tous les fauteurs de troubles.

Des moyens de sécurité sans précédent ont été déployés pour assurer le bon déroulement du hadj. Cent mille hommes étaient sur le pied de guerre durant ces 5 derniers jours. Le pèlerinage s’est donc déroulé sans la moindre turbulence, sans le moindre problème.

Avec trois millions de fidèles, le pèlerinage millésime 2011 a battu tous les records de fréquentation, et ce malgré les tarifs prohibitifs pratiqués par certaines agences peu scrupuleuses.

La manne financière générée par le tourisme religieux en Arabie Saoudite est estimée à 37 milliards d’euros. C’est la deuxième industrie économique du pays après celle du pétrole. Et fort d’un tel succès, les autorités saoudiennes n’hésitent pas à investir toujours plus.

L’extension de la Grande Mosquée aura coûté la bagatelle de 8 milliards d’euros sans oublier le coût du développement des deux villes saintes Médine, la Mecque, estimé à 90 milliards d’euros. Une pluie de dollars ou d’euros qui irritent les ultraconservateurs. Cette année le grand pèlerinage devrait rapporter près de 7 milliards d’euros aux autorités saoudiennes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail