TERRITOIRES PALESTINIENS

Le président palestinien Mahmoud Abbas tend la main au Hamas

Le président palestinien Mahmoud Abbas lors d'un discours célébrant le 7e anniversaire de la mort de Yasser Arafat, à Ramallah, le 16 novembre.
Le président palestinien Mahmoud Abbas lors d'un discours célébrant le 7e anniversaire de la mort de Yasser Arafat, à Ramallah, le 16 novembre. REUTERS/Mohamad Torokman
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Après le blocage à l'ONU et avec Israël, Mahmoud Abbas veut accélérer la réconciliation entre le Fatah et le Hamas, a-t-il indiqué lors d'un discours à l'occasion du 7e anniversaire de la mort de son prédécesseur Yasser Arafat. Le président palestinien doit se rendre au Caire le 23 novembre pour rencontrer Khaled Mechaal, le chef du bureau politique du Hamas.

Publicité

Avec notre correspondant à Ramallah, Mouhssine Ennaimi

L’unité politique est au cœur de la stratégie palestinienne. Dans un discours prononcé à Ramallah, le président Mahmoud Abbas, estime que l’alliance Fatah-Hamas est maintenant nécessaire afin de faire face à l’occupation israélienne. Le contexte a changé, la rivalité a visiblement diminué : « Le Hamas a salué l’initiative palestinienne à l’Unesco, explique Hassan Balawi, porte-parole du ministère des Affaires étrangères palestinien. Il a publiquement dit tout le bien qu’il pensait de l’initiative palestinienne d’aller à l’ONU. Donc il y a un changement. C’est un pas très important dans ce sens là. L’unité nationale palestinienne est aujourd’hui une réponse. »

Lors de leur future rencontre au Caire, les chefs du Fatah et du Hamas devraient même aller plus loin que la réconciliation et annoncer la création d’un gouvernement provisoire. « C’est un gouvernement provisoire, des compétences palestiniennes indépendantes, qui aurait pour charge de préparer les élections législatives, présidentielle, et aussi des élections pour le Conseil national palestinien de l’OLP (Organisation de libération de la Palestine). »

Repoussées à maintes reprises, les élections présidentielle et législatives devraient avoir lieu en mai prochain selon un des cadres du Fatah en charge du dialogue avec le Hamas.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail