Egypte

Le blogueur égyptien Alaa Abdel Fattah est libre

Alaa Abdel Fattah
Alaa Abdel Fattah Flickr / lilianwagdy

Le blogueur et militant égyptien Alaa Abdel Fattah a été libéré ce dimanche 25 décembre 2011 sur décision de justice. Il était détenu depuis près de deux mois pour incitation « à la violence contre les forces armées » lors d'une manifestation de coptes protestant contre l'incendie d'une église. Lors de cette manifestation, organisée le 9 octobre, 28 personnes avaient été tuées.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

La libération sur parole d'Alaa Abdel Fattah a été ordonnée par le juge d'instruction. Le blogueur qui reste interdit de voyage comparaissait ce dimanche 25 décembre pour une nouvelle séance de son procès devant la cour d’assises du Caire. Arrêté le 30 octobre, Alaa avait été accusé par une journaliste d’avoir volé le fusil d’assaut d’un policier militaire et d’avoir agressé l’armée lors des incidents dits de « Maspéro ».

C'est dans cette rue située devant le siège de la radiotélévision étatique qu'une manifestation de coptes avait été violemment réprimée par les militaires. Vingt-huit chrétiens y avaient trouvé la mort par balles ou écrasés sous les blindés. Alaa avait d’abord été déféré devant un tribunal militaire avant d’être, sous la pression des manifestants, transféré devant une cour de la sécurité de l’Etat puis la cour d’assises.

Il n'y a pas loin de penser que la libération sous caution d'Alaa Abdel Fattah est liée à la grande manifestation qui a eu lieu vendredi 23 décembre place Tahrir. Vingt-sept autres accusés dans la même affaire ont également été libérés sous caution.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail