Accéder au contenu principal
Etats-Unis/Yémen

Yémen : le président Saleh va se faire soigner aux Etats-Unis

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh se rend aux Etats-Unis pour se soigner.
Le président yéménite Ali Abdallah Saleh se rend aux Etats-Unis pour se soigner. Manny Ceneta/Getty Images
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Après plusieurs semaines d'hésitations et de discussions, Washington a autorisé Ali Abdallah Saleh à se rendre sur le territoire américain. Mais uniquement pour une durée «limitée» et pour suivre un traitement médical. Ali Abdallah Saleh devrait être soumis à des règles très strictes de résidence.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

Voilà près d'un mois que le président yéménite attendait une réponse de la part des Etats-Unis. Blessé dans un attentat, au mois de juin, soigné durant trois mois en Arabie Saoudite, cet été, Ali Abdallah Saleh souhaitait se rendre sur le territoire américain pour y suivre un nouveau traitement, et une nouvelle convalescence. Mais Washington ne cachait pas sa réticence à accueillir cet hôte fort encombrant.

L'an dernier, en plein « printemps arabe », le mouvement de contestation contre le président Saleh a fait plusieurs centaines de morts, au Yémen. Et si l'actuel dirigeant n'est poursuivi ni par la justice internationale, ni par celle de son pays, c'est uniquement en vertu de l'accord conclu à Riyad, au mois de novembre. Un texte qui prévoit qu'Ali Abdallah Saleh quittera le pouvoir après l'élection présidentielle du 21 février prochain en échange de l'immunité pour lui-même et pour ses proches.

Les Etats-Unis ont finalement accepté que le président yéménite vienne se faire soigner à New York. Mais uniquement pour le « temps requis par le traitement qu'il doit subir », indique le département d'Etat. Ali Abdallah Saleh devrait être soumis à des règles de résidence très stricte, notamment l'interdiction de s'exprimer dans la presse.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.