Accéder au contenu principal
Egypte / Politique

En Egypte, la suite du calendrier électoral se précise

Le Caire, 29 janvier 2012. Une Égyptienne en train de sélectionner ses favoris pour la Choura, dans un «isoloir»
Le Caire, 29 janvier 2012. Une Égyptienne en train de sélectionner ses favoris pour la Choura, dans un «isoloir» © RFI/Khaled Desouki
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Egypte, le premier tour des premières élections présidentielles d'après la chute de Hosni Moubarak a été fixé aux 23 et 24 mars. Le second tour aura lieu le 16 et 17 juin et les résultats seront annoncés le 21 juin a annoncé la Haute commission électorale égyptienne ce mercredi 29 février 2012.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

50 millions d’électeurs, y compris les résidents à l’étranger, seront appelés à choisir le nouveau président. Des élections que le Comité suprême des forces armées, actuellement à la tête de l’exécutif, promet «libres et transparentes». Les candidatures pourront être déposées à partir du 10 mars. Pour être accepté, le candidat devra obtenir le soutien d’au moins 30 députés ou de 30 mille citoyens de 15 des 27 provinces égyptiennes.

Les candidats déjà en lice

Plusieurs candidats potentiels ont déjà commencé leur campagne. Parmi les favoris figurent le laïc Amr Moussa, ancien secrétaire général de la Ligue arabe, le salafiste Hazem Abou Ismaïl, et le dernier Premier ministre de Hosni Moubarak, le général Ahmad Chafic.

Le libéral et prix Nobel Mohamed el-Baradei, ex-directeur de l’Agence pour l’énergie atomique (AIEA), a annoncé qu’il se retirait de la course. Il estime que les conditions nécessaires à de vraies élections libres ne sont pas réunies du fait, notamment, de la présence des militaires au pouvoir. Des militaires, que des informations concordantes disent être en tractations avec la confrérie des Frères musulmans pour «choisir un candidat consensuel». Un candidat qui, s’il est trouvé, deviendra le super favori, les Frères musulmans ayant remporté près de la moitié des suffrages lors des législatives.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.