Accéder au contenu principal
rak

Irak: attentat-suicide meurtrier contre le siège d’une fondation chiite à Bagdad

Des secouristes évacuent un blessé vers l’hôpital de Bagdad après l’attentat qui a secoué cette ville ce 4 juin 2012.
Des secouristes évacuent un blessé vers l’hôpital de Bagdad après l’attentat qui a secoué cette ville ce 4 juin 2012. REUTERS / Stringer
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un attentat-suicide a causé ce lundi 4 juin la mort d'au moins 22 personnes, blessant plusieurs dizaines d'autres. L’attentat qui n’a pas encore été revendiqué, visait le siège d’une fondation religieuse chiite à Bagdad. Cet attentat, qui intervient dans un contexte politique toujours très tendu, fait ressurgir la crainte de nouvelles tensions confessionnelles en Irak.

Publicité

Avec notre correspondante à Bagdad, Fatma Kizilboga

Une violente explosion a été entendue à plusieurs centaines de mètres aux alentours, suivie des scènes d’horreur et de panique, selon les témoignages des survivants recueillis par la télévision irakienne. Face à la puissance de la déflagration, les forces de sécurité ont dans un premier temps fait état d’une voiture piégée avant de se rétracter. L’attentat aurait vraisemblablement été commis par un kamikaze qui aurait réussi à actionner sa ceinture explosive tout près des locaux de la fondation chiite, dont la façade s’est partiellement effondrée.

Cet établissement gouvernemental chargé de la gestion des lieux saints et des mosquées chiites du pays est, depuis l’an dernier, très critiqué par les autorités sunnites du pays. Au centre du litige, un projet de restauration des alentours de la mosquée el-Askeri à Samarra.

Considéré comme un lieu saint de l’islam, les communautés sunnites et chiites se disputent son héritage. Le double attentat qui avait visé cette mosquée en 2006 reste dans les esprits comme l’événement déclencheur des violences confessionnelles en Irak. Une spirale dans laquelle la population refuse néanmoins de retomber.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.