Accéder au contenu principal
Yémen

Yémen : l'armée reprend à al-Qaïda une troisième ville dans le Sud

La province d'Abyane, au sud du Yémen et de la Péninsule arabique.
La province d'Abyane, au sud du Yémen et de la Péninsule arabique. RFI/Archimède - Camjusan / I. Artus
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Al-Qaïda perd du terrain au Yémen. L'armée a repris la ville de Chuqra, dans le sud du pays. Le pouvoir central reprend ainsi le contrôle de la quasi totalité de la province d'Abyane, tombée aux mains d'al-Qaïda depuis plus d'un an. Pour l'organisation terroriste, c'est un sérieux revers mais ce ne devrait pas signifier sa disparition complète.

Publicité

C'est l'épilogue de plus d'un mois de reconquête. En reprenant Chuqra, l'armée yéménite met fin à l'un des épisodes les plus nuageux de l'histoire du Yémen. Pendant près d'un an, les Partisans de la charia, une organisation proche d'al-Qaïda, ont nargué le pouvoir central.

Les islamistes avaient pris le contrôle de trois villes : Zinjibar, Jaar et donc, Chuqra. Après le départ d'Ali Abdallah Saleh, le nouveau commandement militaire était décidé à mettre fin à cette situation humiliante et dangereuse.

L'armée a noué de nouvelles alliances avec les tribus du Sud et avec l'appui des Américains et notamment de drones, elle a donc fait tomber un à un les bastions islamistes. Jaar et Zinjibar avaient été repris au début de la semaine.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.