Accéder au contenu principal
Koweit / Politique

Au Koweït, le Parlement déclaré illégal par la Cour constitutionnelle

Texte par : RFI Suivre
3 mn

Au Koweït, la Cour Constitutionnelle a déclaré que le Parlement était illégal et a rétabli l'assemblée précédente qui avait été dissoute en novembre dernier. La crise politique grimpe encore d'un cran dans le petit émirat pétrolier du Golfe, qui a connu quatre dissolutions du Parlement en six ans. Suite à cette décision, plus de 16 élus de l'opposition ont démissionné pour dénoncer ce jugement. Les députés de l'opposition dénoncent régulièrement les affaires de corruption au sein des membres de la dynastie Al-Sabah qui règne depuis 250 ans.  

Publicité

On est dans la continuité d'un conflit entre l'exécutif et le législatif ; c'est presque de l'ordre de la tradition...

Claire Beaugrand : «L'émir veut se donner du temps pour calmer le jeu»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.