Israël

Israël : décès de la deuxième personne qui s’était immolée par le feu

Manifestation à Tel Aviv le 21 juillet en hommage à Moshé Silman  qui s’est immolé par le feu le 14 juillet 2012.
Manifestation à Tel Aviv le 21 juillet en hommage à Moshé Silman qui s’est immolé par le feu le 14 juillet 2012. REUTERS/Ronen Zvulun

Akiva Mafi, un ancien combattant de 45 ans qui s’était immolé par le feu pour protester contre ses conditions de vie, est décédé ce mercredi 1er août. Avant lui, Moshe Sliman, autre citoyen israélien avait fait de même. Depuis le début de l’été, plusieurs personnes ont tenté de se suicider. A chaque fois, ces gestes de désespoir résonnent comme des actes de protestation contre la situation sociale dans le pays.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Nicolas Falez

Il y a d’abord eu Moshe Sliman. Le 14 juillet, ce quinquagénaire participe à une manifestation pour la justice sociale à Tel Aviv. Il lit alors à haute voix une lettre accusant le Premier ministre et le ministre des Finances d’humilier les citoyens d’Israël. Puis Moshé Sliman s’immole par le feu en pleine rue. Très grièvement brûlé, il décédera six jours plus tard.Quelques heures avant les funérailles de Moshe Sliman, un autre Israélien tente de mettre fin à ses jours de la même façon.

Akiva Mafi, 45 ans se déplaçait en fauteuil roulant. Handicapé à la suite d’un accident survenu lors de son service militaire selon ses proches, il était dans une situation financière difficile. Il estimait ne pas recevoir suffisamment d’aide de la part des services sociaux, ni de l’armée.

Akiva Mafi vient de succomber à ses brûlures, après plusieurs jours d’agonie. Des drames humains qui surviennent alors que ceux qu’on appelle « les indignés » israéliens ne parviennent pas à relancer le mouvement de contestation sociale sans précédent de l’été 2011, lorsque des millions de personnes étaient descendues dans la rue.

Le gouvernement, lui, vient d’annoncer un plan d’austérité. Parmi les mesures : une hausse de la TVA qui touchera chaque foyer en Israël.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail