Arabie Saoudite

Arabie Saoudite: des cassettes audio du Coran, comme réponse au film anti-islam

Texte par : RFI Suivre
2 mn

Des résidents du quartier d’Imam university, situé à Riyad, en Arabie Saoudite, ont découvert sur le pare-brise de leur voiture des cassettes audio dans lesquelles étaient enregistrés des versets du coran. Ainsi, contrairement à certains pays musulmans où les manifestations contre le film amateur L’innocence de l’islam ont pris une tournure violente, des habitants de ce quartier de la capitale saoudienne ont opté pour un message pacifique.

Publicité

Avec notre correspondante à Riyad, Clarence Rodriguez

Aux abords de l’école française, la tension est palpable. La communauté française est inquiète. D’ailleurs, les élèves ont été priés de rester à la maison durant quatre jours. À quelques encablures de là, se trouve l’université des imams ou les religieux saoudiens étudient le coran.

À l’heure de la prière, les fideles du quartier ne montrent aucun signe de haine ou de rancœur vis-à-vis de tous ceux qui ont blasphémé leur prophète ces derniers jours. Tout au moins en apparence. Difficile de les sonder.

Pas question pour eux d’accorder la moindre interview à la presse occidentale. Pas question non plus de se rassembler dans les rues de Riyad. Les manifestations sont strictement interdites en Arabie Saoudite. Les plus religieux d’entre eux ont néanmoins trouvé la parade. Un moyen original et singulier de communiquer avec les habitants de leur quartier.

À leur réveil, tous les résidents du quartier de l’Imam university y compris les non-musulmans, ont eu la surprise de découvrir sur le pare-brise de leur voiture, le coran enregistré sur de vieilles cassettes à bandes. Les auteurs ont à priori entendu le message pacifique distillé par l’imam de leur mosquée, « ne surtout pas répondre à la violence par la violence ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail