Jordanie

La Jordanie annonce avoir déjoué un complot islamiste

L'ambassade américaine à Amman était une des cibles de ce complot déjoué.
L'ambassade américaine à Amman était une des cibles de ce complot déjoué. AFP/Leila GORCHEV

La télévision publique jordanienne a annoncé dimanche 21 octobre l'arrestation de onze personnes impliquées dans un complot terroriste visant à déstabiliser le royaume. Ces suspects planifiaient des attentats contre des centres commerciaux et des missions diplomatiques étrangères et tous seraient liés à al-Qaïda, selon les autorités d'Amman.

Publicité

Avec notre correspondante à Amman, Angélique Ferat

Les onze hommes projetaient de déclencher des explosions dans deux centres commerciaux. Puis profitant de la mobilisation des services de police vers ces lieux, ils auraient visé des ambassades dont l’ambassade américaine et le quartier huppé d’Abdoun. Les cibles visées sont fréquentées principalement par des Occidentaux.

C’est un peu le scénario que tout le monde craignait en Jordanie. Certains de ces hommes ont séjourné récemment en Syrie. Cent jihadistes jordaniens combattraient actuellement aux côtes des rebelles syriens. Et les suspects ont essayé de faire venir des armes de Syrie.

Selon les services de renseignements, ils voulaient faire le plus de victimes possibles. Ces hommes voulaient utiliser des explosifs mélangés à du TNT. Ils projetaient des attentats-suicide avec des voitures piégées et des ceintures d'explosifs.

La Jordanie a été touchée en novembre 2006 pour une série d'attentats contre des hôtels. Soixante personnes avaient trouvé la mort.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail