Territoires palestiniens

A Ramallah, les Palestiniens voient Israël derrière la mort de Yasser Arafat

Entrée du mausolée de Yasser Arafat à Ramallah, le 27 novembre 2012.
Entrée du mausolée de Yasser Arafat à Ramallah, le 27 novembre 2012. REUTERS/Mohamad Torokman
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Comme prévu, la dépouille de Yasser Arafat a été brièvement exhumée ce mardi matin 27 novembre à Ramallah, le temps de prélever des échantillons sur les os de l’ancien président palestinien décédé en 2004 dans un hôpital de la région parisienne. L’opération a été réalisée en présence de magistrats français. C’est la conséquence de la plainte déposée en France par la veuve de Yasser Arafat après la découverte d’un taux anormalement élevé de polonium sur des effets personnels ayant appartenu au leader palestinien. Dans leur très grande majorité, les Palestiniens ont toujours pensé que Yasser Arafat avait été assassiné par Israël.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Ramallah, Nicolas Falez

C’est un jour comme les autres à Ramallah. A quelques minutes de marche du mausolée de Yasser Arafat, au centre-ville, l’une des places porte le nom de l’ancien président palestinien. Dans sa boutique, Tayseer n’attend pas grand-chose de l’exhumation qui vient d’avoir lieu et des analyses qui doivent être réalisées.

« Nous savons qu’il a été assassiné, confie-t-il. Les Français savent qu’il a été assassiné et s’ils voulaient faire une enquête ils auraient dû le faire avant. C’est Israël qui l’a assassiné et on sait tous pourquoi. On aurait dû chercher les causes de sa mort quand il était à l’hôpital. Pourquoi ont-ils caché les raisons de sa mort ? Et pourquoi cherchent-ils maintenant ? »

On trouve beaucoup de portraits de Yasser Arafat au centre-ville de Ramallah, dont, par exemple, les affiches annonçant les rassemblements qui ont eu lieu ce mois-ci, pour le 8e anniversaire de la mort du président palestinien. Tarek est enseignant. Lui aussi est convaincu que Yasser Arafat a été assassiné.

Mais l’enquête peut permettre d’identifier des complices. « Les Israéliens sont derrière tous les assassinats de Palestiniens, affirme-t-il. Mais aujourd’hui en tant que Palestinien, je veux savoir qui sont les Palestiniens qui ont apporté le poison jusqu’à Arafat, dans sa nourriture, ou dans ses habits. Pour moi il est important de savoir qui sont les exécutants palestiniens. »

Ici à Ramallah, Yasser Arafat reste une figure très respectée. Il est l’incarnation d’un mouvement national palestinien qui ne connaissait pas encore les divisions d’aujourd’hui.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail