Syrie

En Syrie, la situation humanitaire est de plus en plus dramatique à l’approche de l’hiver

Un enfant se ravitaille en pain dans la province d'Idleb, le 19 novembre 2012.
Un enfant se ravitaille en pain dans la province d'Idleb, le 19 novembre 2012. REUTERS/Samer Al-Hamwi/Shaam News Network/Handout
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Alors que les combats continuent en Syrie, surtout autour de Damas, la population continue de fuir. Selon l’ONU, 700 000 personnes auront quitté le pays d'ici janvier. Mais il y a aussi les déplacés de l'intérieur qui manquent de tout et qui sont pris pour cible, selon le Haut Commissariat aux réfugiés.

Publicité

250 000 personnes seraient actuellement déplacées autour de Homs, selon le HCR. Des personnes qui vivraient surtout dans des bâtiments communaux non chauffés. L'hiver est rude dans certaines régions de Syrie, dont le Nord.

« La situation à Idelb est tellement dure, confie Abou Harim, un militant de l'opposition basé dans cette ville. Dans notre région, il y a des montagnes et on est entrés dans l'hiver. C'est tellement dur. Il n'y a pas d'approvisionnement en nourriture, en médicaments, en carburant. Personne ne peut nous aider. Nos maisons sont détruites par les roquettes, les bombardements. Certaines organisations nous envoient un peu nourriture et de médicaments, mais nous avons besoin de tentes et de couvertures, et surtout de carburant. »

En dehors de la situation humanitaire, les civils sont aussi pris pour cible. Selon le Haut Commissariat aux réfugiés, des Syriens qui tentaient de passer la frontière au Sud pour se réfugier en Jordanie ont essuyé des tirs. Le HCR appelle les parties au conflit à créer des passages sûrs pour que les civils puissent sortir du pays sains et saufs.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail