Accéder au contenu principal
Journée internationale des droits des femmes

Afghanistan: première édition du festival international du film de la femme à Hérat

Ouverture du premier festival international du film de la femme en Afghanistan, à Hérat, le 7 mars 2013
Ouverture du premier festival international du film de la femme en Afghanistan, à Hérat, le 7 mars 2013 AFP PHOTO / AREF KARIMI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La première édition du festival international du film de la femme s'est ouvert ce jeudi en Afghanistan. Jusqu'à ce vendredi une trentaine de films seront projetés à Hérat, la grande ville de l'ouest du pays. Des films de réalisatrices afghanes mais surtout étrangères seront présentés. Un événement dans un pays où après 30 ans de guerre, l'industrie du cinéma est en lente reconstruction.

Publicité

Avec notre correspondant à Kaboul, Nicolas Ropert

L'événement s'était fait discret dans les médias pour éviter des pressions. Le premier festival international du film de la femme compte bien montrer deux choses : que le cinéma n'est pas mort en Afghanistan et que les femmes peuvent en être les héroïnes.

Des films de réalisatrices d'une vingtaine de pays comme l'Iran, le Canada, l'Inde, la Chine ou le Bangladesh sont projetés. Une ouverture sur le monde rare dans le pays. Les réalisateurs afghans ont salué cette initiative, autant pour montrer la place des femmes que pour stimuler le cinéma en Afghanistan.

Ce festival est soutenu par un certain nombre d'organisations dont la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH). L'organisation s'est félicitée de ce projet porteur d'espoir tout en déplorant que Hérat ait été récemment le théâtre de graves violations contre les femmes.

Programme du festival
Programme du festival

Douze ans maintenant après la chute du régime des talibans, la condition féminine peine à s'améliorer en Afghanistan.

Exercer une activité professionnelle est encore mal vu pour une femme. D'autant plus dans un domaine comme le cinéma. Régulièrement des actrices sont attaquées pour avoir simplement montré leur visage dans des productions.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.