Accéder au contenu principal
Israël

Anonymous a mené une attaque informatique contre Israël

Le masque de Guy Fawkes est fièrement arboré lors de manifestations de sympathisants Anonymous. Ce révolutionnaire catholique anglais est connu pour avoir commis un attentat contre le Parlement anglais au XVIIe siècle.
Le masque de Guy Fawkes est fièrement arboré lors de manifestations de sympathisants Anonymous. Ce révolutionnaire catholique anglais est connu pour avoir commis un attentat contre le Parlement anglais au XVIIe siècle. REUTERS/Yves Herman
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le groupe de pirates informatiques Anonymous a mené dimanche 7 avril une grande attaque informatique contre des sites internet israéliens, avec pour objectif «d'effacer Israël du cyber-espace», en solidarité avec le peuple palestinien. L'attaque a touché en particulier les sites du Premier ministre, des ministères de la Défense et de l'Education, ainsi que le Bureau central des statistiques, mais tous ces sites semblaient fonctionner normalement dimanche.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Nicolas Falez

« Effacer Israël du cyber-espace », tel est le mot d’ordre de l’attaque lancée sur Internet par Anonymous, le mystérieux groupe de hackers, c'est-à-dire de pirates informatiques.

L’offensive a touché plusieurs sites web gouvernementaux, comme celui du Bureau du Premier ministre, ou des ministères de la Défense et de l’Education. Toutefois, les perturbations ont été de courte durée et les sites en question semblent désormais fonctionner normalement.

L’attaque informatique coordonnée a été baptisée « Opération Israël » par ses initiateurs qui affirment agir au nom de la cause palestinienne.

Ce n’est pas la première fois que l’Etat hébreu est visé par ce genre de cyber-offensive. En novembre 2011, Anonymous avait réussi à bloquer pendant plusieurs heures des sites gouvernementaux. Début 2012, des hackers se présentant comme Saoudiens avaient divulgué sur le web les coordonnées bancaires de milliers de citoyens israéliens. Enfin, en novembre dernier, nouvelle attaque informatique dans la foulée de l’Opération « Pilier de Défense » lancée par Israël contre les groupes armés de la bande de Gaza.

L’Etat hébreu s’est doté d’un centre de lutte contre la cybercriminalité et les spécialistes israéliens affirment que leur pays est aujourd’hui mieux préparé et moins vulnérable face à ce type de menace.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.