Liban / Israël

Syrie: la classe politique libanaise condamne les raids israéliens

Le président libanais Michel Sleimane.
Le président libanais Michel Sleimane. AFP/Atta Kenare

Le chef de l'Etat a vivement dénoncé, lundi 6 mai, les attaques menées par Israël en Syrie. Michel Sleimane en appelle à l'ONU alors que le régime syrien a menacé de riposter aux raids israéliens de vendredi et dimanche dernier. Le Hezbollah, cible des raids et principal allié de Bachar el-Assad, n'a quant à lui toujours pas réagi.

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Le président libanais qui a pris ses distances avec Damas depuis le début de la crise a qualifié les raids israéliens d’agressions criminelles. Michel Sleimane a dénoncé la violation par l’armée israélienne de l’espace aérien du Liban pour atteindre ses cibles en Syrie. Le chef de l’Etat a exhorté le Conseil de sécurité de l’ONU à prendre des mesures fermes à l’encontre d’Israël pour le contraindre à respecter les résolutions internationales.

Walid Joumblatt, un des plus virulents détracteurs du régime syrien a également condamné les raids qui compliquent davantage la situation, a-t-il dit. Le leader druze a estimé que Damas va se servir de cette agression comme prétexte pour accuser l’opposition syrienne de collaborer avec Israël. Selon lui, ces raids n’ont auune justification et vont renforcer le gouvernement de Bachar el-Assad.

Le silence inquiétant du Hezbollah

En revanche le Hezbollah, qui est le principal allié du régime syrien, n’a toujours pas réagi deux jours après les raids. Son silence inquiète Israël et Washington qui sont toujours à l’affût des faits et gestes de ce parti qui a engagé des centaines de combattants aux côtés de l’armée de Bachar el-Assad.

Selon des analystes à Beyrouth, ce silence signifie que le Hezbollah et l'Iran, son soutien, n’ont toujours pas décidé de l’attitude à adopter à l’égard de l’escalade sans précédent initiée par Israël.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail